ResearchKit : Le laboratoire GlaxoSmithKline va aussi utiliser l'API médicale d'Apple

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est au tour du géant pharmaceutique GlaxoSmithKline d’annoncer son intérêt pour l’API médicale d’Apple afin de développer de nouveaux médicaments en phase avec le marché.

Quelques jours après que Buzzfeed ait révélé que le laboratoire Purdue Pharma voulait utiliser ResearchKit pour développer de nouveaux médicaments, le laboratoire GSK vient d’annoncer une intention similaire. Avec ce mastodonte du secteur, l’API médicale d’Apple se voit soudainement propulsée sur le devant de la scène et se place désormais comme un outil majeur de marketing pharmaceutique.

apple_researchkit-partners

La recherche médicale via ResearchKit

Au départ, Apple avait pourtant dévoilé HealthKit comme l’un de ses rares projets open-source, dédié à la recherche médicale, permettant notamment à des chercheurs de conduire des expérimentations à large échelle en très peu de temps. Des chercheurs de Stanford avaient par exemple réussi à enrôler près de 11.000 participants à un programme d’étude contre les maladies cardiaques.

Pour autant, Apple n’a pas prévu d’exclure les entreprises privées, bien au contraire. Le marché mondial de la santé est colossal, et son outil pourrait lui rapporter de juteux profits additionnels, sous couvert d’un « impact positif sur la santé de l’Homme ».

Ainsi, le laboratoire américain GlaxoSmithKline semble déjà avoir eu accès à l’outil pour quelques tests. A terme, le groupe pharmaceutique espère pouvoir l’utiliser pour affiner son positionnement de marché, un peu comme l’a tenté son concurrent Johnson & Johnson avec Medtronic via l’outil cloud Waston Health d’IBM.

iphone-6-researchkit

Des programmes signés GSK

On devrait donc voir de nouvelles applications mobiles arriver basées sur le ResearchKit d’Apple. Comme les précédentes qui servent à collecter d’importants volumes de données utilisateurs pour lutter contre l’asthme, la maladie de Parkinson, ou les différentes formes de cancer… Dans les mois à venir, il est fort probable que GSK lancera progressivement de nouveaux programmes concernant ses molécules actuelles et futures.

Via

Partager
A propos de l'auteur