Giroptic lève 4,5 M$ pour se lancer à la poursuite de GoPro

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La startup Giroptic, installée à Lille et fondée en 2008 par Richard Ollier, lève 4,5 millions d’euros pour poursuivre son développement, auprès notamment de Partech Ventures, 360 Capital, SOSV, etc.
Installée au sein de l’espace Euratechnologies de la métropole lilloise, Giroptic s’est fait connaitre en réalisant une très belle campagne Kickstarter en 2014 pour sa caméra vidéo à 360°. La caméra de Giroptic, succès sur Kickstarter A cette occasion, la startup avait ainsi récolté quelques 1,4 millions de dollars auprès d’environ 3.000 personnes pour donner vie à son projet, qui aura nécessité près de 18 mois d’efforts supplémentaires. Aujourd’hui, les premiers clients ont pu enfin toucher du doigt la technologie promise à l’occasion du CES 2015, portée par le format vidéo 360° conçu avec l’aide de YouTube.
Giroptic vient d’annoncer avoir levé 4,5 millions de dollars auprès de Partech Ventures, de son actionnaire historique Finorpa, et de 360 Capital Partners, SOSV et de business angels dont Oleg Tscheltzoff et le chanteur Aloe Blacc. giroptic-360cam-camera Avec cette caméra d’action à fixer sur différents supports en fonction des situations, Giroptic veut séduire les particuliers et espère marcher sur les plates-bandes de GoPro, même si la tâche s’annonce ardue.
Pour l’instant, le géant américain ne dispose pas de produit équivalent, même si GoPro travaille depuis longtemps sur la vidéo à 360°, notamment depuis le rachat de la startup français Kolor, spécialisée dans ce domaine.
[fullWidthImage id=”33463″] Giroptic peut aussi espérer séduire les sportifs ou les professionnels de nombreux secteurs comme les médias, la surveillance ou encore l’immobilier afin de créer des visites virtuelles à 360° en un tour de main.
Comme beaucoup de ces nouvelles caméra, Giroptic espère avant tout profiter de l’essor du marché de la réalité virtuelle, sur lequel se battent tous les géants de l’électronique pour imposer leurs casques VR, comme avec l’Oculus Rift de Facebook, Sony avec son Playstation VR ou Google avec son CardBoard en carton.

Partager
A propos de l'auteur