[MWC] Gear VR : test du casque de réalité virtuelle de Samsung avec le Galaxy S6

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Samsung met à jour son casque de réalité virtuelle Gear VR en le rendant compatible avec le Galaxy S6. Nous avons pu tester l’appareil lors du Mobile World Congress avec une vidéo de présentation ainsi qu’un jeu de shoot dans l’espace. Verdict ? Du positif et quelques déceptions.
Il y a quelques mois, Samsung lançait le Gear VR, un casque de réalité virtuelle qui avait la particularité de nécessiter un Galaxy Note 4 pour fonctionner.
Avec le lancement du Galaxy S6, le dernier né de la marque coréenne, Samsung met à jour son casque en le rendant compatible avec ce nouveau smartphone. L’occasion pour nous de tester l’objet lors du Mobile World Congress et de partager nos premières impressions.
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-1

Présentation

Contrairement à l’Oculust Rift qui se branche sur un ordinateur, le Gear VR est totalement sans fil mais nécessite l’utilisation d’un smartphone compatible pour fonctionner (Galaxy Note 4 ou Galaxy S6). Le smartphone a donc la fonction d’écran mais également d’ordinateur central. En effet, c’est lui qui effectue les calculs et qui héberge le contenu. Seul, le casque Gear VR n’est d’aucune utilité.
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-7

Fonctionnement

Le Gear VR est un casque de réalité virtuelle qui permet de profiter d’un écran à 360° autour de soi. Mais encore faut-il que le contenu que vous souhaitez regarder soit compatible.
En effet, lors de la démonstration proposée sur le stand de Samsung au MWC 2015, la vidéo proposée –mettant en scène les acrobates du Cirque du Soleil– était inadaptée… il aurait mieux valu qu’elle soit tournée à 360°, comme le film Zero Point.
Ici, l’immersion est limitée par la source vidéo et non pas par le Gear VR…
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-10

A l’Usage

Nous avons cependant constaté un effet de flou et une pixellisation assez désagréable. Avec du recul, difficile d’incriminer l’appareil compte tenu de la définition des écrans embarqués à bord du nouveau smartphone de Samsung (Quad-HD). Là encore, l’erreur de communication de la part de Samsung est notable… proposer un contenu multimédia dont la qualité détériore l’expérience de ses produits n’est pas très judicieux !
Pour autant, cet incident pointe là où le bas blesse avec ce genre de casques : le contenu ! Il est donc nécessaire d’adapter les contenus pour pouvoir rendre l’utilisation des casques de réalité virtuelle intéressante. C’est la raison pour laquelle Samsung a lancé Milk VR, une plateforme de contenus vidéos adaptés à la réalité virtuelle.
Mais le Gear VR ne sert pas uniquement qu’à regarder des vidéos. Il est également possible de jouer ! Chose que nous avons pu tester avec un jeu de tir dans l’espace. Et force est de constater que l’expérience a été beaucoup plus immersive que la simple vidéo et ce pour deux raisons : premièrement car nous ne sommes plus passif et deuxièmement car le jeu tirait pleinement profit des capacités du Gear VR.
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-2
Le principe du jeu était de tirer sur des vaisseaux ennemis tout en évitant des astéroïdes et pour cela, on devait utiliser une manette de jeux assez classique. Pour être honnête, nous n’avons pas vraiment réussi à faire bouger notre vaisseau jusqu’à comprendre que ce n’était pas les sticks de la manette qui le contrôlait mais les mouvements de notre tête !
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-5
Au final, seules les gâchettes étaient utilisées afin de pouvoir tirer sur les ennemis. Et force est de constater que l’immersion était totale ! Bouger la tête à gauche pour éviter un astéroïde puis tourner la tête à droite pour faire demi-tour, les contrôles ont de quoi déstabiliser au début mais s’avère instinctif au final.
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-3
Après avoir tué quelques ennemis, c’est avec regret que nous avons dû rendre le casque et nous faire notre première opinion sur l’objet.

Notre Avis

Impossible de parler d’un test après une utilisation aussi courte mais il est tout de même possible de livrer nos premières impressions et force est de constater que celles-ci sont assez positives concernant la partie « gaming ». L’objet suit parfaitement les mouvements de la tête pour un rendu immersif. Chose appréciable d’ailleurs, aucun câble n’est requis pour faire fonctionner l’appareil. En revanche, nous conseillons fortement l’utilisation d’un casque car le son du Gear VR est à des années lumières de l’expérience qu’il propose.
samsung-gear-vr-realite-virtuelle-8
Point positif : nous n’avons pas eu de sensations de vertige ou de vomissement comme nous avions eu lorsque nous avions testé la V1 de l’Oculus Rift. Attention tout de même à la pixellisation de certains contenus qui peut vite devenir gênante.
Reste à connaître les contenus qui seront compatibles avec l’appareil et c’est bien là le gros point noir. En effet, tant que des contenus adaptés ne seront pas conçus spécifiquement pour l’appareil, celui-ci aura du mal à trouver son public. Détruire des vaisseaux dans l’espace est divertissant mais ne pousse pas à l’achat. Et pour le moment, très peu de contenus sont disponibles. A quand de vrais jeux et surtout des films immersifs à 360° ? 
Et s vous vous demandez à quoi on ressemble avec un objet pareil sur la tête, voici la réponse en vidéo :
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=8zWXESl-74U&w=560&h=380]

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire