Gear S : Nike+ Running sera intégré dans la smartwatch de Samsung

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tandis que les montres connectées ont animé cette fin de mois d’aout avec des annonces supposées en provenance d’LG (Gwatch R) et d’Asus (ZenWatch), Samsung avait décidé il y a quelques jours de ne plus attendre davantage pour officialiser la Gear S, une smartwatch sous Tizen au contraire de la Gear Live, qui tourne sous Android Wear. Alors qu’il semble désormais probable que Smasung va dévoiler sa nouvelle montre connectée Gear S lors de l’IFA Berlin, on apprend que la smartwatch accueillera l’application Nike+ Running, permettant de monitorer vos sortie running.
Samsung-Gear-S_Blue-Black

Samsung et la Gear S :

La Gear Live était déjà la cinquième smartwatch du fabriquant coréen, qui entend occuper tous les OS et tous les segments de marché en attendant l’arrivée de l’iWatch d’Apple. Chez Samsung, on entendait parler depuis quelques temps déjà de la montre Gear Solo, une smartwatch autonome qui ne nécessite aucun smartphone grâce à sa connexion 3G. Ce produit est désormais officiel mais s’appellera Gear S. Selon cnet, l’application de Nike sera ainsi pré-installée sur la montre connectée Gear S de Samsung. Il s’agit d’une montre autonome intégrant une carte SIM.
La Gear S disposera d’un écran incurvé Super AMOLED de 2 pouces de 480 × 360 pixels, d’une connectivité Bluetooth mais aussi de capacités Wi-Fi, 3G et GPS, la rendant complètement autonome dans le cas d’absence de smartphone. Alors qu’on pensait clairement que l’équipementier américain privilégiait l’intégration de ses services Nike+ aux produits de son partenaire historique et compatriote Apple, c’est désormais vers Samsung que semble se tourner la marque de sport.
Samsung_GearS_Nikeplus-running

L’application Nike+ Running

L’application Nike+ Running exploitera donc la connexion 3G et le GPS de la Gear S afin de pouvoir s’exonérer complètement son smartphone pendant le sport.
Ce partenariat entre Samsung et Nike intervient alors même arrêter que l’américain avait décidé de stopper la commercialisation et la conception d’accessoires connectés tel le bracelet Fuelband SE, pour se concentrer, justement, sur les applications de monitoring à intégrer aux accessoires d’autres fabricants. Voilà qui est fait.

source : cnet.fr

Partager
A propos de l'auteur