GameStick, une console de jeux Android dans une clé HDMI

Pinterest LinkedIn Tumblr +

gamestickDepuis son rachat par Google en 2007, Android n’a cessé de se développer et de conquérir de nouvelles machines : smartphones, tablettes, voitures, TVs, ordinateurs et depuis peu, les consoles de jeux. De nombreux projets sont actuellement en développement à l’image d’Ouya ou de la GameStick de PlayJam,  une console en forme de clé HDMI à brancher à sa TV. Vendue $79, elle devrait être disponible en Avril prochain. Let’s play !

En savoir plus sur Ouya : Ouya, la console de jeux Android à $100

GameStick, qu’est-ce que c’est ?

La GameStick est une manette qui renferme une clé HDMI qui va venir se brancher sur la télé. Oui oui, la console est en réalité une simple clé ! Alors qu’Ouya adopte un design carré et une connexion à la TV via un câble HDMI, la GameStick se paie le luxe de n’avoir aucun fil à brancher ! Un port HDMI libre suffit à faire fonctionner la console. La manette quant à elle est très classique avec les habituels sticks, boutons et la croix directionnelle, rien de bien nouveau de ce côté là. A noter que celle-ci bénéficie d’une station de recharge sans fil vendue $24.99. Des prix plus que raisonnables comparés aux chargeurs de batteries de la PS3, de la Xbox 360 ou encore de la Wii qui peuvent atteindre les 50€. A noter qu’il faudra investir quelques euros de plus pour augmenter la mémoire via une carte micro SD (seulement 8Go de disponibles).

Encore une console de plus, mais pour qui ?

PS4, Xbox 3, Wii U, box des opérateurs, Ouya, TVs connectées… les machines permettant de jouer aux jeux vidéo sur la TV ne manquent pas. Mais à qui s’adressent-elles ?

Les consoles de salon (Playstation, Xbox et Wii) sont des consoles fixes difficiles à transporter à cause de leur fragilité et de leur taille. De plus, elles coûtent très chères à l’achat ainsi qu’à l’entretien avec des coûts pour les accessoires et les jeux très élevés. Cependant, ces consoles proposent des jeux plus évolués avec des graphismes époustouflants (en général…).

Les box opérateurs et les TV connectées proposent des mini jeux voire du cloud gaming mais pour l’instant, ces machines n’ont pas trouvé leur public la faute à des écosystèmes trop dispersés et à des catalogues de jeux trop pauvres.

Enfin, les consoles sous Android sont en réalité des extensions des smartphones et tablettes fonctionnant sous l’OS de Google. Généralement commercialisées en dessous de 100€, ces consoles ont l’avantage de bénéficier d’une simplicité d’utilisation et d’un catalogue riche en jeux peu chers. Un bon compromis pour des joueurs occasionnels qui ne cherchent pas des jeux complexes ou des graphismes nécessitant une machine de guerre.

En conclusion

La GameStick se présente comme étant la console de jeux pour TV la plus transportable au monde. En effet, il va être assez difficile de concevoir une console encore plus petite qu’une clé. Un concept qui s’avère extrêmement attractif et peu cher. Reste à savoir si l’intégralité du catalogue de jeux Android sera disponible et si des jeux seront développés spécifiquement pour ce type de consoles. En termes de performances, elle fait jeu égal avec la Ouya même si cette dernière est équipée d’un processeur plus puissant. A voir si cela influe vraiment sur l’expérience de jeu.

En somme, la GameStick se présente comme une petite révolution qui pourrait facilement trouver son public grâce à des prix très bas. Reste la question de la distribution qui pourrait influer fortement sur le succès de cette nouvelle console. Patientons jusqu’en Avril pour tester la bête.

gamestick controller   manette gamestick

Partager
A propos de l'auteur