#IoT Fujitsu développe des capteurs adaptés aux besoins personnes agées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour répondre aux besoins spécifiques des personnes agées, Fujitsu a mis au point un capteur miniature, un objet connecté wearable à part-entière, qui peut détecter les chutes et la baisse de température cutanée.

Doucement mais sûrement, Fujitsu fait son trou dans l’internet des objets. La publication de ses prévisions pour les objets connectés à l’horizon 2020 n’est pas anodine loin de là, l’industriel nippon est très concerné par le sujet. Au cours des derniers mois, Fujitsu a notamment fait des annonces dans le M2M, mais aussi présenté des beacon flexibles alimentés par l’énergie solaire et une technologie d’identification par la reconnaissance de l’iris de l’oeil, à intégrer à nos wearables.

fujitsuside_sydney_072011-2

Un tracker complet connecté en BLE :

Désormais, Fujitsu annonce la mise au point d’un dispositif connecté qu’il espère voir largement adopté au sein des ouvriers de construction et des personnes âgées dépendantes. Ce capteur minuscule, sous forme de patch connecté, est capable de détecter les chocs, les chutes et la température pour s’assurer de manière non intrusive que l’individu va bien.

Ce tag autocollant à placer sur la peau fonctionne avec le Bluetooth Low Energy et transmet des données en continue sur la position et l’environnement de la personne suivie. L’intégration de nombreux capteurs en fait l’un des dispositif les plus complet du marché.

fujitsu-head-mounted-camera-wearables

La plateforme Ubiquitousware :

Cet objet connecté est l’un des premiers qui fonctionnera avec la plateforme Ubiquitousware que Fujitsu a pensé pour les besoins de l’internet des objets. Elle devrait permettre à de nombreux fabricants de piloter les données collectées et d’en faire un meilleur usage à destination de leurs clients. Une caméra à porter sur la tête fait également partie de l’attirail que Fujitsu entrevoit pour les travailleurs 2.0, mais il ne s’agirait pas pour autant d’un concurrent des Google Glass V2.

Via

Partager
A propos de l'auteur