FranceCraft propose la base d'un véhicule électrique simple

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Croisé au CES 2016, FranceCraft propose une nouvelle plateforme industrielle, digitale et locale, qui libère l’automobile de ses contraintes pour fabriquer et innover autrement.
Cette startup francilienne nous a tapé dans l’oeil au CES, et j’aurais aimé y consacrer plus de temps
Sa plateforme industrielle ouverte libère l’automobile de ses contraintes de production en proposant une base de petit véhicule simple, évolutif et personnalisable.
Imaginez une voiture en kit que vous pourriez monter vous-même et que est constituée de moins de 600 pièces à assembler, contre 6.000 à 10.000 pièces pour une véhicule traditionnel… c’est ça FranceCraft.
voiture-en-kit-france-craft
Ils n’ont pas créé la voiture volante comme AeroMobil, ni la voiturette pour handicaptés, ils ont créé une base technique versatile pour donner l’opportunité à chacun de faire ce qui lui plait : créer des ateliers de maintenance, construire des unités d’assemblage, concevoir de nouveaux modules ou développer des applications mobiles exploitant la technologie actuelle…
Sur son site, FranceCraft explique :

“Notre catalogue de modules et d’accessoires ouvert aux talents de créateurs saura répondre à votre imagination. (…) Nos modules sont conçus pour durer, être réemployés ou recyclés. On ne se lasse plus de son véhicule, on fait évoluer son module au fil de ses envies.”

La startup affirme que ses petits véhicules sont homologués, testés et éprouvés sur des centaines de milliers de kilomètres.
[fullWidthImage id=”35507″] La F-City, c’est le nom de ce petit véhicule module utilitaire urbain et 100% électrique, s’adapte aux besoins de mobilité de tous et est conçu à partir d’une base roulante universelle configurable en fonction des usages. La F-city roule jusqu’à 100 km/h.
On peut le commander vitré, avec un plateau, une, benne ou une caisse. Son autonomie de 100 km cache un système qui peut embarquer toutes technologies de batteries… qu’il s’agisse d’une électrochimie au plomb, au nickel-métal-hydrure (Ni-MH) ou encore au Lithium-Ion.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=7&v=ck76_9KD2CA
La F-city se recharge sur une prise classique 16 ampères en 4 ou 8 heures. Non commercialisée à l’heure actuelle, elle devrait arriver en 2016. On a hâte de la découvrir !

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: [Voiture du Futur] FranceCraft propose la base ...