Silicon Valley : Ford recrute une équipe pour travailler sur la voiture autonome

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ford recrute actuellement une équipe complète d’ingénieurs dans la Silicon Valley avec une mission simple : inventer la voiture autonome du futur en Californie, où les tests sont autorisés sur routes ouvertes.

 Le second constructeur automobile américain (après GM) entre sur le terrain des véhicules autonomes : il compte bien développer une technologie concurrente à celle de la Google Car. Ford a en effet annoncé hier qu’il allait recruter une équipe d’ingénieurs spécialisés, dédiés à la mise au point d’un véhicule particulier autonome.

ford-logo

Ford investi dans l’autonome :

Basée à Palo Alto, en Californie, cette équipe d’experts sera chargée de tirer tout le programme d’innovation de Ford en direction de ce marché qui représente un potentiel de croissance énorme. Le communiqué précise que ces ingénieurs doivent “tirer l’entreprise toute entière dans le 21ème siècle, en apportant connectivité, mobilité et conduite autonome“.

Rappelons que Ford avait précédemment choisi le logiciel QNX de BlackBerry pour développer ses services embarqués. Cette fois, Raj Nair, le vice-président du groupe Ford en charge du développement produit :

“Au cours des 5 prochaines années, nous allons migrer d’un monde où les voitures sont pilotées par les individus vers un monde où les véhicules seront assistés puis contrôlés par des ordinateurs. Ford accompagnera cette évolution en proposant une gamme complète de véhicules intégrant la conduite autonome dans leur conception.”

blackberry-ford-qnx-ces-1

Ford, déjà en retard ?

Dans le même temps, Ford travaille sur des fonctionnalités qui “permettront de changer l’expérience de transport et de consommation à bord d’une Ford“. Pour l’instant, Ford semble malgré tout en retard face aux acteurs les plus avancés de ce secteur dont GM, Volkswagen, Audi, Mercedes et évidemment Tesla, qui prévoit déja d’offrir des fonctions de conduite semi-autonome dans les prochains 18 mois selon Reuters.

Les véhicules technologiques de Tesla permettent déjà d‘engager une procédure de dépassement automatique du véhicule qui vous précède, freiner automatiquement en cas d’obstacle imprévu ou accélérer progressivement afin de suivre la voiture devant vous à bonne distance…

Récemment, on a même vu Uber utiliser des Ford Mondeo pour tester son système de conduite sans-pilote.

Via

Partager
A propos de l'auteur