Fitbit refuse l'intégration HealthKit dans un premier temps…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tandis que les principaux acteurs du quantified self annoncent progressivement la compatibilité de leurs systèmes avec HealthKit d’Apple, il semble que la position du leader du marché, Fitbit, soit bien différente. Il y a quelques jours, Fitbit a en effet annoncé que dans un premier temps, il n’avait pas l’intention de s’interconnecter avec l’application Health, introduite au sein d’iOS 8 et des nouveaux iPhone 6 et 6 Plus.
Alors que Withings vient d’annoncer sa compatibilité avec HealthKit et que FitPort a également annoncé pouvoir interagir avec l’application d’Apple dédié au recueil des données de santé, Fitbit semble plus réticent.
healthkit-fitbiit-2

La position de Fitbit qui surprend :

Depuis quelques semaines, on ne compte plus les annonces d’acteurs du sport et de la santé qui annoncent que leurs applications seront interopérables entre elle et/ou avec les nouveaux systèmes d’Apple ou de Google, qui possède un système concurrent baptisé Google Fit.
On a ainsi assisté à l’ouverture de l’API de Jawbone aux fabricants tiers pour leur permettre d’utiliser l’application mobile Up avec d’autres objets connectés que ceux de l’américain. Puis MyFitness Pal a annoncé qu’il serait parfairement compatible avec les smartphones équipés d’iOS 8.0.2 ou ultérieur… Pour Cedric Hutchings, PDG de Withings :

«Etre compatible avec HealthKit est une étape supplémentaire pour mieux servir les utilisateurs et populariser la santé connectée ». 

Il semble que la tonalité soit légèrement différente donc chez Fitibit, leader du marché des bracelets connectés dans le monde, en indiquant qu’elle n’avait aucune intention de s’intégrer à HealthKit pour le moment. Selon les représentants de Fitbit :

“Nous ne pensons pas intégrer HealthKit pour l’instant… il s’agit d’une nouvelle plateforme très intéressante et nous allons observer son évolution en recherchant des moyens d’améliorer l’expérience Fitbit. Actuellement, nous travaillons sur d’autres projets excitants et nous pensons qu’ils apporteront autant de valeur aux utilisateurs”.

Au fil de son histoire, on peut constater qu’à chaque apparition d’une nouvelle technologie, Fitbit a pris son temps pour l’adapter à son propre éco-système ; un écosystème plutôt fermé comparé à ceux de ses concurrents. Qu’il s’agisse du développement d’une application mobile sur une nouvelle plateforme ou de l’amélioration de la connectivité de ses capteurs d’activité, l’entreprise américaine n’a jamais montré une grande ouverture d’esprit. Voilà pourquoi on n’est finalement pas très surpris de son manque d’enthousiasme lors de l’annonce de Healthkit. En revanche, Fitbit est l’un des rares acteurs majeurs du quantified self a avoir lancé une application mobile pour Windows Phone.

mysantemobile-4-fitbit

La porte reste ouverte pour dans 6 mois :

Pour autant, Fitbit ne ferme pas complètement la porte à cette intégration. Apple avait présenté le bracelet connecté de Fitbit comme l’un des meilleurs compagnons possibles pour son application Health lors de sa présentation en juin dernier. Sur un forum clients, la marque a indiqué ne pas avoir prévu d’intégrer HealthKit “immédiatement”, et on suppose que c’est en partie car les premiers retours sur Healthkit sont mitigés. D’autre part, Fitbit pourrait ne pas vouloir partager les données de ses clients avec Apple, qui va prochainement commercialiser un concurrent sérieux pour ses accessoires de fitness : l’Apple Watch. Si vous avez utilisé HealthKit, donnez-nous votre avis sur le Forum Aruco.

sources : macworld.com / 01net.com

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Fitbit refuse l'intégration HealthKit da...

  2. Pingback: Les objets connectés s'adressent aussi à la ménagères de moins de 50 ans - Episode 04 de #SmartShow - Blogoergosum