Fitbit rachète Coin, pour permettre de payer avec ses objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Leader mondial des objets connectés de sport, Fitbit annonce le rachat de la startup Coin, qui développait un outil de paiement permettant d’émuler plusieurs cartes de crédit dans le cadre de paiements magnétiques et sans-contact.
Fitbit vient d’annoncer l’acquisition de la start-up américaine Coin, à l’origine d’une technologie de gestion du paiement mobile dédiée aux wearables, comme nous vous en parlions en 2013.
Comme son concurrent historique Jawbone –qui a parié très tôt sur les fonctions de paiement pour wearables en s’associant avec American Express– Fitbit mise sur la possibilité de payer ses achats à l’aide de ses objets connectés de tous les jours.
coin-1

Fitbit rachète Coin

Fitbit fait ce pari en s’offrant l’essentiel des technologies développés par Coin, basée à San Francisco, et qui s’est faite connaître grâce à son système permettant de réunir plusieurs cartes de paiement (crédit, débit, fidélité…) sur un même objet connecté versatile.
Dans la pratique, l’utilisateur est invité à scanner ses différentes cartes bancaires à l’aide d’un lecteur relié à son smartphone et dont les informations sont transmises via Bluetooth à la carte Coin, grâce à une application dédiée pour iOS et Android.
fitbit-blaze-smartwatch

Fonctionnement de Coin

La carte bancaire connectée de Coin, dotée d’un affichage et d’un bouton permettant de changer de cartes à volonté. Si la nouvelle version (2.0 de ce produit est arrivée il y a quelques mois déjà, ajoutant au passage la compatibilité avec les cartes à puce à la norme EMV, Coin avait échoué à convaincre les organismes bancaires de jouer le jeu… condamnant automatiquement le système au passage, comme précise Engadget dans son test du produit.
La commercialisation du produit devrait s’interrompre rapidement et le programme destiné aux développeurs va être suspendu.

Quel avenir pour Coin ?

En plus de ces incompatibilités, il fallait rajouter quelques difficultés supplémentaires avec les terminaux de paiement les plus anciens ou certains distributeurs de billets récalcitrants. Dans le cadre du rachat par Fitbit, les technologies associées à ce produit ont été évitées.
coin-3
Le fabricant américain d’objets connectés de quantified self est leader mondial sur le marché des « wearables selon IDC et s’intéresse davantage à la plateforme de paiement développée par Coin, qui fait l’objet d’une alliance avec d’autres fabricants tels que Moov, Omate ou encore Atlas Wearables.
Fitbit attendra sans aucun doute plusieurs mois avant d’intégrer la technologie de Coin dans ses services maison, mais la nouvelle est intéressante car elle préfigure une sérieuse bataille entre les géants du secteurs, Swatch (avec sa montre Bellamy) et quelques autres en tête.

Via

Partager
A propos de l'auteur