La FIFA veut créer un standard de wearable pour le football professionnel

Pinterest LinkedIn Tumblr +
La FIFA s’intéresse à la mode des objets connectés, de plus en plus utilisés par les clubs de football professionnels pour surveiller les performances de leurs joueurs. La fédération internationale serait tentée d’établir un standard pour ces accessoires.
La Fédération Internationale de Football (FIFA) est certes empêtrée dans des scandales à répétition sur le plan extra-sportif, mais cela ne l’empêche pas de garder un oeil sur le football.
Ainsi, il n’a pas échappé à l’instance dirigeante que de plus en plus de clubs de football professionnels avaient recours à des objets connectés pour suivre la récupération et l’endurance de leurs athlètes.
fifa-hq-football-association
Ces objets seraient utilisés pour étudier la performance des joueurs, prévenir les blessures, adapter des entrainements à la carte et tout simplement scruter la bonne santé des footballers. Mais la FIFA craint que ces objets connectés perfectionnés ne donnent un avantage illicite à ceux qui ont les moyens de se les offrir.
Pour mettre toutes les formations sportives sur un même pied d’égalité, la FIFA imagine donc la création d’un standard pour les wearables à destination des clubs de foot. Dans cette optique, elle demande aux fabricants d’objets connectés pour le foot – comme STATsports et Catapult – de divulguer les secrets de leurs technologies de tracking de la performance sportive afin de les harmoniser et d’aboutir à la constitution d’une norme à respecter.
Mais quand on voit le temps qu’à pris la décision d’utiliser la ‘Goal Line Technology‘ (pour savoir si un but était valable ou pas)… on se dit que les objets connectés ont encore le champ libre pour quelques années.
joueur-football
Les dispositifs de tracking sont pour l’instant interdits en match et durant toutes les confrontations officielles. Les clubs, dont Arsenal, le FC Barcelone et tant d’autres, les utilisent uniquement à l’échauffement et durant les entrainements.
L’utilisation de textiles connectés, intégrés aux maillots de jeu pourrait faire bouger les lignes, mais là non plus… ce n’est pas pour tout de suite !

Via – images : 1 / 2

Partager
A propos de l'auteur