Faraday FFZERO1, prototype d'une monoplace électrique de 1.000 chevaux !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un nouveau constructeur automobile est né : Faraday. Encore très mystérieuse, la compagnie va bâtir une usine représentant un milliard d’investissements pour produire des véhicules électriques connectés dès 2017. Un véritable pavé dans la marre de Tesla.
Ne s’improvise pas constructeur automobile qui veut.
Mais Faraday, la nouvelle marque automobile qui fait parler toute la profession, semble pour le moins investir pour le futur : 1 milliard de dollars vont être investis pour bâtir une usine capable de 280.000 mètres carrés au nord de Las Vegas.
Cette usine aura pour vocation de produire des véhicules électriques connectés d’ici à 2017.
faraday-ffzero1-car-6
Pour y parvenir, l’entreprise a recruté directement à la tête de ses concurrents, notamment des cadres chez Tesla Motors ayant travaillé sur la Tesla Model S ou des designers chez BMW. Faraday compte désormais 500 salariés (déjà).
Outre une ressemblance de nom, ce positionnement place directement la jeune marque en concurrence avec Tesla et ce, même si elle n’a même pas encore produit le moindre véhicule.
En apportant quelques précisions sur son projet, Faraday a récemment cultivé sa différence et son approche de l’automobile semble bien différente de celle d’Elon Musk.

[fullWidthImage id= »34408″]

La vision de Faraday

Dans une interview à Business Insider, Richard Kim, le designer principal du projet, a affirmé que les voitures de Faraday se distingueraient des autres par leur connectivité. Bien plus qu’une interface déportée depuis son smartphone, Richard Kim indique qu’il a imaginé que tout le véhicule pourrait fonctionner exactement comme une tablette.
L’ingénieur souhaite que l’utilisateur interagisse avec l’interface de la voiture aussi simplement que possible pour en contrôler les principales fonctions et décrit l’objectif à atteindre en ces termes : « l’expérience connectée ultime, c’est certain ».
faraday-ffzero1-car

Une voiture qui vous connait

Faraday veut aussi concevoir une voiture-caméléon. C’est à dire une voiture technologique, capable d’apprendre à connaitre ses utilisateurs pour s’adapter à ses besoins et envies.
On peut imaginer une auto capable de sélectionner vous vous les bons réglages, de choisir pour vous la meilleure station de radio, etc.
La voiture apprendra-t-elle de mes habitudes comme mon thermostat connecté ? Rien n’est moins sûr puisque la voiture de Faraday sera connectée dans le Cloud, lui permettant de connaître les goûts musicaux du conducteur, en piochant directement sur son profil Facebook ou sa playlist Spotify, par exemple.
Et il en sera ainsi pour chaque siège. Chaque passager se verra offrir une expérience personnalisée lors d’un trajet.

Le prototype FFZERO1 dévoilé !

Pour alimenter les spéculations, la marque Faraday a profité du CES pour dévoiler le premier concept-car de son histoire, baptisé FFZERO1. Cette voiture sportive du futur a imaginée en 18 mois à l’aide de la réalité virtuelle et présentée officiellement ce jour, en marge du CES de Las Vegas.
Ses performances sont vertigineuses : la monoplace compte 1.000 chevaux, peut atteindre 100 km/h en 3s et aller jusqu’à 353 km/h en électrique.

Via & Mashable

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire