Facebook créé un laboratoire sur l'intelligence artificielle à Paris

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Facebook a annoncé ouvrir un laboratoire d’intelligence artificielle à Paris, le premier hors des USA.

Ouverture d’un laboratoire d’intelligence artificielle

Facebook a annoncé l’ouverture de son troisième laboratoire FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research) à Paris. Les deux premiers laboratoires du même genre sont basés aux Etats-Unis (le premier en Californie au siège de Facebook, le second à New York).

L’équipe de FAIR Paris compte déjà six personnes, recrutées à l’Institut national de recherche informatique et en automatique (Inria), à l’École Normale Supérieure ou à l’Institut français du pétrole. D’ici fin 2015, le FAIR devrait compter une douzaine de personnes, jusqu’à atteindre en courant 2016/2017 entre 40 et 50 personnes.

facebook_AI

L’objectif du laboratoire de FAIR sera de développer une intelligence virtuelle capable de comprendre les contenus du web pour ensuite afficher le bon contenu à la bonne personne en fonction de ses centres d’intérêts. L’analyse d’image, des contenus sonores et des vidéos sont visés. Par exemple pour la reconnaissance d’images, le directeur technique de Facebook avait déjà présenté lors d’une démonstration à Paris un logiciel qui identifie en quelques secondes des images de sports ou est capable de différencier du patinage artistique du patinage de vitesse. La reconnaissance d’image pourrait permettre de contextualiser ces dernières pour n’afficher que les bonnes images aux bonnes personnes (comprendre : les images qui vous intéressent).

La reconnaissance du langage (reconnaissance vocale), est aussi visée pour permettre une meilleure interaction entre l’homme et l’ordinateur. Les produits résultants de ces recherches sur l’intelligence artificielle pourront, à l’avenir, être intégré dans les produits de Facebook.

Pourquoi Paris ?

Ce troisième laboratoire FAIR, premier en dehors des Etats-Unis, a été choisi en France, à Paris. Facebook explique ce choix :

 “l’excellence de la France dans ces domaines de recherche et l’attractivité de Paris. La France accueille parmi les meilleurs chercheurs et institutions de recherche au monde. Facebook démontre ainsi sa volonté de tisser des liens étroits avec la recherche française avec notamment le soutien à des institutions scientifiques majeures comme Inria et l’ouverture de nouvelles opportunités pour les chercheurs, les doctorants et post-doctorants”.

paris

Quel intérêt pour la recherche française ?

Facebook entend développer un modèle de recherche ouvert en interagissant avec d’autres organisations de recherche. Le laboratoire FAIR travaillera donc de manière collaborative avec d’autres institutions sur des projets de recherche dans les domaines du traitement automatique du langage, de la reconnaissance du langage, et les types d’infrastructures logiques et physiques qui permettent d’exécuter ces systèmes d’intelligence artificielle.ce qui enchante François Sillion, Directeur Général Délégué à la Science d’Inria :

« L’ouverture du laboratoire de recherche de Facebook à Paris est une excellente nouvelle pour l’ensemble de la communauté scientifique française. C’est en tissant des relations de confiance avec ce type de laboratoire que nos scientifiques peuvent confronter leurs recherches aux questions les plus actuelles. Nous avons d’ores et déjà identifié des pistes de collaboration prometteuses. »

Via

Partager
A propos de l'auteur