Facebook lance OpenCellular, un réseau cellulaire open-source

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Facebook lance OpenCellular : un projet hardware open-source composé d’antennes cellulaires à relier en réseau pour améliorer la connectivité dans les zones reculées.
Hier, Facebook a dévoilé son dernier projet de recherche : OpenCellular, un projet open-source visant à déployer une antenne cellulaire facilement paramètrable pour relier au réseau les zones encore non connectées.
Selon Facebook, encore près de 4 milliards de personnes sur Terre n’ont pas d’accès à Internet.
Au travers de la fondation Internet.org, le réseau social travaille depuis plusieurs années à réduire cet enclavement grâce à de nouvelles technologies, dont l’emploi des ondes millimétriques.
Facebook-drone-Aquila-1

OpenCellular, après Aquila

On se souvient notamment du drone solaire Aquila servant de point d’accès à internet et visant à réduire ces inégalités. C’est pour cette raison que la compagnie vient de mettre au point un nouveau projet de plateforme d’accès sans-fil low-cost appelée OpenCellular.
Le communiqué de Facebook explique notamment qu’OpenCellular a été imaginé pour réduire les coûts d’installation de réseaux mobiles traditionnels au sein de zones particulièrement reculées.
La technologie prend la forme d’un simple boîtier à installer en hauteur et supporte divers types de réseaux sans-fil de la 2G au LTE.
Les bornes connectées entre elles autoriseront aussi la connexion WiFi et les appels vocaux grâce à un assemblage de systèmes radio et à bande de base. Le système d’exploitation a été publié en open-source par les équipes de Facebook et pensé pour être le plus accessible possible, en offrant la possibilité d’être piloté à distance.
Facebook-OpenCellular

Offrir l’accès internet pour tous

En facilitant l’accès à internet dans des lieux difficiles d’accès ou éloignés des villes, Facebook espère pouvoir offrir une meilleur connexion à Internet aux personnes et ainsi augmenter toujours plus sa base d’utilisateurs quotidiens.
La firme de Mark Zuckerberg assure que sa technologie est si simple qu’elle peut être mise en place par une seule personne. Elle serait malgré tout solide et pourrait supporter des conditions climatiques difficiles.
Après avoir testé le système dans ses locaux de Menlo Park, Facebook souhaite poursuivre les tests à plus grande échelle en s’appuyant sur de petites compagnies locales.
Ce projet rappelle aussi les différentes initiatives de Google, avec notamment son projet Loon au Sri-Lanka ou même l’initiative SkyBender.

Via – image : 1

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Facebook lance OpenCellular, un réseau c...

  2. Pingback: Facebook lance OpenCellular, un réseau c...