Facebook M, le nouvel assistant virtuel qui veut concurrencer Siri

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis ce mercredi Facebook, premier réseau social mondial, teste “M” son assistant virtuel intégré à l’application Messenger pour concurrencer Siri, Google Now ou Cortana de Microsoft.

Quelques jours seulement après l’annonce du lancement de Cortana (Microsoft) sur Android, voici que Facebook se joint à la bataille des assistants virtuels en proposant ‘M’, son dispositif d’assistance intégré à l’application Messenger.

Facebook-Messenger-assistant-virtuel-M

Facebook n’est bien entendu pas le seul sur ce créneau des assistants personnels, tous les GAFAM ont tenté d’automatiser des actions par l’intermédiaire de requêtes en langage naturel.

Ainsi, Google Now est déjà intégré à Android depuis plusieurs années, Siri fait les beaux jours d’iOS, Cortana commence à s’exporter et Amazon a intégré Alexa à son enceinte Echo.

Un assistant ‘texte seulement’

Lors de la présentation de la fonction ‘M’, Facebook a assuré avoir fait des progrès en matière de technologie d’intelligence artificielle. David Marcus, en charge des services de messagerie de Facebook, explique :

“Aujourd’hui nous commençons à tester un nouveau service baptisé M. M est un assistant personnel numérique à l’intérieur de Messenger, qui réalise des tâches et trouve des informations pour vous. Il repose sur une intelligence artificielle entraînée et supervisée par des humains. (…) Contrairement à tous les autres services basés sur l’intelligence artificielle du marché, M peut vraiment mener une tâche à votre place. Il peut acheter des objets, envoyer des cadeaux à vos proches, réserver un restaurant, préparer un voyage, caler des rendez-vous…”

M-Facebook-assistant

Pour l’instant, les échanges se déroulent uniquement en texte (pas de voix), comme un chat classique dans l’app Messenger.

Dans un premier temps, des personnes physiques chez Facebook et baptisées “M trainers” prendront en charge certaines requêtes pour apporter une réponse précise au fil de la discussion et des précisions obtenues durant la conversation selon Wired.

Partager
A propos de l'auteur