Everykey, un bracelet connecté pour stocker vos mots de passe

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Everykey est un bracelet connecté qui permet à l’utilisateur de stocker ses mots de passe afin de pouvoir déverrouiller ses appareils et accéder à ses comptes internet en toute simplicité sans avoir à toucher le moindre clavier.

Internet est sans conteste l’une des plus grandes inventions que le monde n’est jamais connu. Simplifiant l’accès à l’information et permettant de profiter de nombreux services, autant dire qu’aujourd’hui il est devenu indispensable à notre existence. Il nous permet de partager avec nos amis, de travailler, de découvrir de nouvelles choses… Bref, les possibilités sont nombreuses. Et pour cela, nous utilisons divers sites web qui demandent bien souvent d’être inscrit. Cela signifie que nous multiplions le nombre de comptes à notre nom au point que beaucoup d’entre nous ne se rappellent plus de leurs mots de passe. Pire, certains utilisent le même pour tous les sites. En termes de sécurité, autant dire que nous sommes proches du 0. A cela se sont ajoutés les smartphones et les tablettes qui eux aussi possèdent un mot de passe pour être déverrouillés. Certes, cela fait travailler notre mémoire mais comment faire pour simplifier tout ça ? Everykey apporte un élément de réponse avec son bracelet connecté qui stocke vos mots de passe.

everykey

Présentation d’Everykey :

Everykey est un bracelet connecté qui permet de déverrouiller des appareils électroniques (smartphone, tablette, ordinateur…), des comptes internet (réseaux sociaux, mails, sites marchands…) ou encore des objets physiques nécessitant un contrôle d’accès (porte, portière de voiture…).

Utilisant la connectivité Bluetooth 4.0, Everykey se paramètre depuis une application disponible sous Windows et Mac OS ainsi que sous Android et les versions jailbreakées d’iOS. C’est depuis celle-ci que l’utilisateur définit les éléments avec lesquels son bracelet sera capable d’interagir. Il ne reste plus qu’à approcher son bracelet près d’un appareil pour le déverrouiller et à l’éloigner pour le verrouiller.

Les mots de passe enregistrés sont cryptés et stockés sur les serveurs sécurisés d’Everykey. En cas de perte du bracelet, un simple appel ou une simple connexion à votre compte permet de le désactiver à distance. Pour augmenter la sécurité de vos comptes internet, il est également possible de laisser Everykey générer vos mots de passe. Seul lui sera alors capable de les décrypter par la suite. Concernant les données techniques, Everykey offre une autonomie d’un mois, se recharge en USB et est résistant à l’eau. Du côté de la sécurité, ce bracelet se base sur le même système de cryptage que les sites web bancaires.

everykey

Fonctionnement d’Everykey :

La première chose qui choque sur ce bracelet, c’est son design fortement inspiré du Jawbone Up. En effet, difficile de ne pas comparer les deux objets tant la forme semble similaire. Cependant, la ressemblance s’arrête là car ces deux bracelets n’ont strictement rien en commun. Alors que le Up est tourné vers le quantified self, Everykey est tourné vers la sécurité en proposant à l’utilisateur de déverrouiller simplement ses appareils et ses comptes internet. Un concept que rappelle celui la clé USB Yubikey. Dommage que des fonctions supplémentaires ne soient pas de la partie pour éviter de multiplier les bracelets à son poignet.

Sur le papier, la solution parait alléchante et nous évite de devoir taper encore et toujours des mots de passe. Mais au quotidien, est-ce aussi efficace ? Malheureusement non, du moins pour le moment. Concernant le déverrouillage d’appareils, rien à dire, le système se montre fiable et simple d’utilisation excepté pour les appareils iOS. Impossible d’outre passer les sécurités d’Apple. Everykey est donc dans l’incapacité de fonctionner sur les iPhone classiques (un iPhone jailbreaké peut accueillir la solution car les sécurités d’Apple ont été brisées, ce qui n’est absolument pas recommandé).

everykey

Sur un ordinateur en revanche, la chose se corse. En effet, pour qu’Everykey fonctionne avec vos comptes internet, il est primordial d’installer une extension dans votre navigateur internet. Et pour le moment, cette extension n’est disponible que sous Chrome. Mozilla et Safari arriveront prochainement. En somme, cela signifie qu’il est impossible d’utiliser la solution avec Internet Explorer ou Opera par exemple. De plus, il faut que le site web que vous utilisez soit compatible avec la technologie. Les grands noms sont déjà de la partie (Facebook, Gmail…) mais qu’en est-il des petits sites web indépendants ?

On apprécie tout de même la volonté d’Everykey de nous simplifier la vie, et pas seulement en gérant nos mots de passes. Ce bracelet peut également être utilisé pour créer des scénarios avec d’autres objets connectés. Par exemple, dès lors que mon Everykey est détecté, ma serrure connectée se déverrouille et la lumière de l’entrée s’allume. Libre à l’utilisateur d’intégrer le bracelet dans son système grâce au SDK fourni. Laissons maintenant le temps aux développeurs de s’approprier la solution pour imaginer les usages de demain.

Disponibilité et prix :

Disponible à partir de Mars 2015 au prix de 65$, Everykey se présente comme le passe partout numérique indispensable pour se faciliter la vie quotidienne. Plus besoin de taper des mots de passe, votre bracelet s’en occupe désormais pour vous. Présenté lors d’une campagne de financement sur le site Kickstarter, Everykey est un excellent moyen pour augmenter la sécurité des sites web que vous fréquentez. Maintenant, libre à l’utilisateur de trouver de nouvelles fonctionnalités à ce bracelet.

Partager
A propos de l'auteur