[Visite] EOS Innovation, spécialiste de la robotique mobile de surveillance

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux locaux en banlieue parisienne, nous avons eu l’opportunité de découvrir EOS Innovation, spécialiste de la robotique mobile de surveillance.

La société francilienne EOS Innovation invitait hier ses partenaires et clients à découvrir ses nouveaux locaux qui disposent notamment d’un nouvel espace de démonstration pour le ‘e-vigilante‘, un robot destiné à la surveillance intérieure des entrepôts et des sites industriels.

eos-innovation-robot-surveillance-evigilante-2

Ce dernier permet de réduire les coûts et les risques liés aux aléas de la sécurité tout en optimisant la surveillance intérieure des sites à protéger.

A Chilly-Mazarin (près de l’aéroport d’Orly), EOS Innovation dispose d’une nouvelle structure taillée aux dimensions de ses nouvelles ambitions : participer à la digitalisation du secteur de la sécurité.

eos-innovation-robot-surveillance-evigilante-1

Un robot de surveillance

Mobile, autonome et polyvalent, ce petit robot –50 kilos tout de même– effectue des rondes automatisées et prévient immédiatement la personne en charge de la surveillance en cas de détection d’une anomalie. Un agent peut alors prendre la main à distance et en temps réel sur le robot, afin d’effectuer une levée de doute rapide en vue de prévenir les autorités.

Le robot e-vigilante intègre les dernières technologies de détection (dont un LIDAR, une caméra thermique et un dispositif de vision nocturne), communique de manière sécurisée en WiMesh (plus sûr que le WiFi, voir chez Luceor) et évolue en toute autonomie (durant 10 heures) sur les sites industriels nécessitant une surveillance permanente.

eos-innovation-e-vigilante

Equipé d’un système de recharge intelligent, le robot e-vigilante va se recharger automatiquement sur sa base durant de courtes périodes et de manière totalement aléatoire afin d’être littéralement imprévisible.

Ainsi, il peut surveiller un site professionnel (durant les heures de fermeture et 24h/24 le weekend) sans qu’un intrus puisse prédire le moment auquel il ira se recharger. Chaque robot d’EOS Innovation peut couvrir une surface de 16.000 mètres carrés avec un temps d’intervention de quelques minutes.

eos-innovation-robot-surveillance-evigilante-4

Un robot sans suppression d’emploi

Ce robot de surveillance va-t-il éliminer les agents de sécurité ? Absolument pas.

Un robot de surveillance comme l’e-vigilante présente de nombreux avantages pour les clients ET les acteurs du marché de la sécurité. On comprend vite que le robot est complémentaire aux agents de surveillance. D’abord, le robot est placé à l’intérieur des bâtiments tandis qu’un agent est souvent contraint de pratiquer uniquement une surveillance visuelle depuis l’extérieur. La ‘levée de doute‘, qui permet de déclencher l’intervention de la police, est donc considérablement accélérée.

eos-innovation-robot-surveillance-evigilante-8

Un agent peut donc surveiller plus efficacement à l’aide d’un robot. Il peut aussi surveiller de plus grandes surfaces ou différents sites à la fois, tout en restant en sécurité vis à vis d’éventuels intrus.

Les entreprises de sécurité voient donc d’un très bon oeil l’arrivée de ces nouveaux dispositifs. Ces robots leurs permettent d’adresser de nouveaux marchés tout en proposant une véritable formation qualifiante à leurs agents, qui profitent d’une montée en compétences et d’un rôle nouveau.

A brève échéance, on devrait donc voir apparaitre au catalogue des leaders du secteur des offres de sécurité mixant des agents et des robots pour la sécurisation des bâtiments.

eos-innovation-robot-surveillance-evigilante-6

Marchés : EOS Innovation vise désormais un marché mondial. Le robot e-Vigilante intéresse déjà dans de nombreux pays et la société francilienne compte rapidement trouver d’importants débouchés au sein des surfaces de stockage d’Amérique du Nord.

Modèle économique : S’il peut être vendu à l’unité dans certains cas, le robot e-vigilante est actuellement proposé sous forme de contrats de leasing à 2.300€/mois (dégressif) sur 36 à 60 mois, un modèle également privilégié pour le robot Pepper de SoftBank.

Parrot et les drones professionnels

En mars 2014, EOS Innovation a reçu un investissement d’1M€ de la part de Parrot. Cette année, Parrot a réitéré sa confiance au spécialiste de la surveillance en investissant €2 millions au capital d’EOS Innovation, portant sa participation à 68% –à l’issue de la conversion d’obligations– en 2019.

Cette méthode révèle bien toute l’ambition de Parrot dans l’univers des drones. Le groupe français se développe de manière organique sur le secteur B2C –avec de nouveaux drones ludiques lancés régulièrement– et par l’intermédiaire d’investissements ciblés pour le secteur des drones professionnels.

parrot-mini-drone

Interrogé sur place, Philippe Duvivier, en charge du développement de la gamme de drones professionnels de Parrot, explique :

Parrot veut adresser tous les cas d’usages du drone dans un contexte professionnel. Le drone est un outil qui intègre 3 composantes : les capteurs, le vecteur et les données. En investissant dans des spécialistes de chaque métier, le groupe est capable de mutualiser l’expertise et les coûts de développement de nouveaux composants entre ses filiales. Grâce à cette stratégie, Parrot dispose des capacités pour répondre à des problèmes qui n’ont pas pu être résolu par d’autres.”

En 2015, l’activité Drones apporte au groupe français une aura internationale et permet aux sociétés rachetées de profiter de synergies importantes tant sur le plan technique qu’en termes d’image. Dans le giron ‘B2B’ de Parrot, on compte désormais :

  • Sensefly (drones professionnels pour l’imagerie aérienne),
  • Airinov (pionnier des drones dédiés à l’agriculture),
  • EOS Innovation (dans la sécurité),
  • MicaSense (équivalent d’Airinov aux USA),
  • Iconem, (numérisation archéologique à base de drones),
  • Pix4D (photogrammétrie).
Partager
A propos de l'auteur