L’entreprise belge de vélos électriques Cowboy vient de lever des fonds

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cowboy, la start-up belge lancée en 2017, vient de réussir une nouvelle levée de fonds de grande ampleur qui survient seulement quelques semaines après un nouveau modèle de vélo.

Nous avions en effet pu découvrir la troisième génération des modèles de vélos électriques Cowboy récemment. Un modèle connecté et électrique particulièrement séduisant. L’entreprise ne compte cependant pas, visiblement, s’arrêter en si bon chemin.

Des investisseurs majeurs pour Cowboy

Qui sont les entreprises qui ont investi dans Cowboy à l’occasion de cette nouvelle levée de fonds ? On trouve tout d’abord des entreprises qui étaient déjà dans le projet comme Hardware Club. Cependant, l’équipe belge a aussi réussi à convaincre des nouveaux particulièrement glorieux comme ExorSeeds, la filiale d’Exor (actionnaire de contrôle de Ferrari). Autant dire que la suite s’annonce particulièrement ambitieuse.

Quels projets pour la start-up belge ?

Et justement que veut faire Cowboy avec cet argent ? L’idée est simple : continuer à améliorer les produits, mais aussi recruter et développer un réseau de distribution de ses équipements et services à travers l’Europe. L’entreprise joue déjà sur deux tableaux radicalement différents : fabrication et vente de vélo. Deux métiers qui sont généralement séparés.

Une nouvelle étape de développement

« Cette levée signe une nouvelle étape de notre développement. Dans le premier chapitre de notre histoire qui a démarré en 2017, nous avions l’intention de créer un véhicule propre et rapide conçu pour la ville. Nous ouvrons désormais un nouveau chapitre en accélérant notre développement », souligne Adrien Roose, cofondateur et CEO.

Cowboy vélos électriques

CowBoy Mobile Services accéléré ?

La start-up basée à Bruxelles pourrait notamment accélérer le déploiement de CowBoy Mobile Services. Il s’agit d’envoyer des techniciens directement au domicile des clients pour réparer et entretenir les vélos. Le service devrait à terme, être présent dans 50 villes d’Europe afin d’assurer un service technique rapide aux différents clients.

Vers des boutiques Cowboy ?

Une hypothèse à l’étude est aussi le lancement de boutiques physiques. Dans ce registre, Adrien Roose est encore incertain. Interrogé par BFMTV, il souligne que des boutiques ont déjà été testées en Belgique et que le concept est à l’étude.

De nouveaux modèles de vélos électriques

Enfin, ce sont surtout de nouveaux vélos qui pourraient être déployés. Parmi les options, on trouve un modèle mixte et un modèle enfant. Si Cowboy n’a présenté jusque-là qu’un seul nouveau modèle par an, ces 23 millions d’euros pourraient changer les choses. L’entreprise réclame désormais un délai de sept semaines pour fournir un vélo, contre 4 auparavant. Un vrai signe de son succès.

Cowboy n’est pas la seule entreprise de vélos électriques à lever des fonds

Cowboy n’est pas la seule start-up de vélos électriques à lever des fonds pour se développer. Des concurrents ont fait de même. Ainsi, en mai dernier, l’entreprise hollandaise VanMoof a levé 12,5 millions d’euros. L’entreprise française Angell Bike avait, elle aussi, réussi une levée de fonds de 20 millions d’euros en début d’année.

Sources & crédits

Source(s) : https://siliconcanals.com/news/startups/belgian-electric-bike-startup-cowboy-funding/

Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.