Ehang 184, le drone de transport personnel dévoilé au CES

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Présenté au CES, le drone 184 de la firme chinoise Ehang propose un tout nouveau moyen de transport aérien personnel à l’aide d’un drone, autopiloté pour éviter les accidents corporels.

Parmi les stars de ce CES 2016 à Las Vegas, figure le premier concept de l’entreprise chinoise Ehang. Le drone 184 est le premier drone autonome pouvant accueillir des passagers.

Encore à l’état de “preuve-de-concept“, l’Ehang 184 veut ainsi proposer un moyen alternatif de transport urbain, à même de concurrencer les services d’Uber par exemple, qui planche sur un véhicule autonome.

63f454e211_91388_ehang184

 Cette année à Las Vegas, les visiteurs du CES ont pu découvrir ce drôle d’engin, à mi chemin entre un énorme drone et un petit hélicoptère personnel. A l’occasion de l’un de ses premiers vols publics d’essai, les participants au salon de l’innovation (Aruco était présent sur place) ont même pu découvrir la promesse de l’Ehang 184 : un moyen transport aérien personnel, simple, ponctuel et peu coûteux.

Ce premier drone civil pour passagers est propulsé par 4 doubles hélices pour l’emporter jusqu’à 3,5 kilomètres d’altitude à une vitesse d’environ 100 km/h. Ehang recommande plutôt de voler entre 300 et 500 mètres d’altitude pour bénéficier d’avantages aérodynamiques et éviter… les avions !
Ehang-184-autonomous-drone-8
Plutôt exigüe, la cabine du drone Ehang présenté cette année ne permet pour l’instant d’emporter qu’un passager de 100 kg (bagages inclus) qui devra régler son plan de vol à priori comme on paramètrerait un simple GPS.
A partir de cet instant, l’Ehang 184 prend théoriquement les commandes : l’utilisateur n’aura qu’à appuyer sur les commandes de décollage et d’atterrissage.
ehang184
Pour le moment, Ehang concède que l’autonomie de son drone de transport personnel n’est ‘que’ de 23 minutes. Mais les progrès rapides en matière de batteries promettent que cette limite disparaitra rapidement…
Dans la vidéo ci-dessous, le créateur de l’Ehang 184 explique la vision sous-jacente et les promesses d’un tel nouveau drone :

Disponibilité et prix

La société chinoise compte sur la commercialisation de l’Ehang 184 dès 2016, mais il y a peu de chance que les réglementations aériennes en vigueur le lui permettent. Le prix pourrait également en décourager plus d’un : l’Ehang 184 sera proposé à un prix compris entre 200.000 et 300.000 dollars. Aïe.

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Ehang 184, le drone de transport personnel d&ea...

  2. Pingback: Ehang 184 : le drone devient un moyen de transport