Le drone taxi Ehang 184 fera ses débuts à Dubai à l'été 2017

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dès cet été aux Emirats Arabes Unis, la ville de Dubaï va lancer le premier service de transport par drones. La ville pionnière s’est associée au fabricant chinois Ehang, qui a conçu un drone quadricoptère capable de transporter un passager dans les airs pour parcourir des trajets interurbains de moins de 50 kilomètres.
Dès le mois de juillet prochain, le drone de transport de personne EHang 184 devrait faire ses débuts en conditions réelles.
Présenté au CES 2016, ce drone chinois avait fait la une de la presse et laissé la plupart des lecteurs sceptiques. Mais ce véhicule aérien et autonome devrait finalement bien être utilisé comme un “taxi volant”.

L’engin mesure 4 mètres d’envergure pour 1m60 de hauteur.
Le poids total est de 250 kg et l’ecang 184 permet de voler à 914 mètres d’altitude maximum pendant 30 minutes.
Le rechargement de sa batterie électrique prendrait entre 1 et 2 heures.
L’Autorité en charge des routes et des transports de Dubaï (RTA) avance qu’elle exploitera ce drone d’ici à la fin de l’été 2017, à la faveur d’une réglementation assez permissive dans les émirats.

Rappelons cependant que, même si l’EHang 184 avait obtenu une autorisation de tests par l’État du Nevada, l’appareil n’a jusqu’ici pas encore reçu la certification obligatoire dérivée par les autorités aéronautiques pour une exploitation commerciale à plus grande échelle.

L’utilisateur pourra commander sa course à l’aide de son smartphone, comme avec Uber. Grace au drone Ehang 184, Dubai espère de son coté atteindre son objectif de rendre autonome 25% de son système de transport d’ici à 2030.

Via AeronewsTV & CNN

Partager
A propos de l'auteur