Droplet, l'arroseur de plantes connecté et automatisé

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Droplet est un système d’arrosage connecté en wifi qui optimise la distribution d’eau à destination des plantes pour éviter le gaspillage.

Petit à petit, nos maisons se remplissent d’objets connectés grâce à la domotique. Mais la domotique se limite-t-elle qu’à la maison ? La réponse semble être non car après les serrures connectées, les éclairages connectés ou encore les thermostats connectés, une nouvelle catégorie fait son apparition : les plantes connectées. Le principe est simple : prendre soin de nos végétaux préférés grâce à des capteurs et des objets intelligents. Citons les pionniers du marché que sont Koubachi et Parrot avec son Flower Power, deux capteurs santé pour nos plantes. Mais pourquoi ne pas automatiser et optimiser l’arrosage du jardin ? C’est l’idée de Droplet, un arroseur automatique connecté et intelligent.

ds-shoot

Droplet, qu’est-ce c’est ?

Droplet est un système d’arrosage automatique connecté pour le jardin. Son principe est simple : une fois alimenté en eau par le tuyau d’arrosage, branché électriquement au secteur et connecté au wifi, l’utilisateur n’a plus qu’à définir le type de plantes qui se situe dans son jardin ainsi que leur emplacement via l’interface web dédiée. Selon le constructeur, 5 minutes suffisent pour paramétrer l’appareil.

Robotisé et reposant sur une banque de donnée mise à jour en temps réel, Droplet détermine automatiquement quand et où arroser ainsi que la quantité  d’eau nécessaire pour tenir vos plantes en bonne santé sur une portée d’environ 10 mètres.

Nul besoin donc d’intervenir sur l’appareil une fois installé. Droplet remplace aisément les arroseurs automatiques classiques qui laissent souvent à désirer à cause d’un arrosage aléatoire. Ici, tout est millimétré pour gaspiller le moins d’eau possible tout en prenant soin de vos végétaux. De plus, l’utilisateur peut suivre la consommation d’eau depuis l’interface web et ainsi constater la plante qui demande le plus d’eau. Une manière simple et efficace de réduire la facture d’eau à la fin du mois.

Découvrez Droplet en vidéo :

Droplet dans la réalité, ça donne quoi ?

Prendre soin de ses plantes serait-il une nouvelle tendance ? Alors que le Flower Power de Parrot et le Plant Sensor de Koubachi prennent soin des plantes en avertissant l’utilisateur sur le manque de lumière, d’eau ou d’engrais, Droplet propose l’automatisation de l’arrosage en tenant compte du type de plante et de la météo. Une excellente idée qui ne remplace cependant pas les capteurs précédemment cités.

En effet, Droplet se base une banque de données informatiques pour déterminer la quantité d’eau à apporter mais à aucun moment l’appareil ne tient compte de l’état de santé de la plante. Qu’un arbre soit en pleine santé, malade ou mourant, Droplet l’arrosera de la même manière. Il est donc possible de compléter cet objet avec un capteur pour toujours plus de précision.

ds

A noter que l’arrosage automatique peut être modifié en temps réel depuis l’interface web, en tenant compte de l’eau préalablement utilisée ou de la météo. On regrette cependant qu’aucune application mobile dédiée ne soit proposée pour contrôler Droplet. Dommage également qu’il soit nécessaire de brancher cet appareil sur une prise secteur pour le relier au cloud. Il sera primordial d’être précautionneux lors du passage de la tondeuse.

Droplet, prix et disponibilité

D’ores et déjà disponible sur internet au prix de 299.99$, Droplet semble être la prochaine étape des classiques arrosages automatiques. Intelligent et économe, il se présente comme la solution idéale pour arroser son jardin tout en surveillant sa facture d’eau.

Précisons tout de même que ce système ne fonctionne pas en intérieur et qu’il n’arrose que sur une portée de 10 mètres environ. Impossible donc de couvrir un grand jardin à moins d’investir dans plusieurs Droplet, à l’image des arrosages classiques. Avoir une belle pelouse sans jamais l’arroser, voici un rêve devenu réalité. Il ne manque plus que la tondeuse connectée pour ne plus avoir à s’occuper de l’entretien.

source : smartdroplet.com

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. c’est un peu une fausse bonne idée quoi..
    une ipx800 avec des électrovannes et quelques règles ou des capteurs en plus et ça fait bien mieux…