Les drones au service des métiers de l'assurance

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’instar du géant Allianz, partenaire du Paris Drone Festival sur les Champs-Elysées le 4 juin dernier, les assureurs sont de plus en plus nombreux à intégrer les drones dans leurs processus métiers. Pour le client, l’évolution rapide de ces technologies laisse également entrevoir une évaluation des sinistres plus rapide et donc une indemnisation accélérée.
Dans un article récent, le magazine Capital s’interroge : L’expert en assurance du futur sera-t-il un drone ?

Les grandes compagnies d’assurance sont en d’ores-et-déjà nombreuses à se lancer dans des expérimentations diverses visant à exploiter les drones au services de plus en plus de leurs missions : inspection, prévention, évaluation des risques, dégats ou même surveillance.
AXA, Allianz ou encore AIG , les assureurs veulent prendre de la hauteur pour gagner en efficacité.
Chez le français AXA, un projet drones est lancé depuis le début de l’année 2016 et a débouché sur une dizaine de tests en France, Belgique, Royaume-Uni ou Mexique.
L’objectif est de perfectionner des techniques d’évaluation de sinistres réduisant la durée d’intervention et le temps d’établissement du premier diagnostic en cas d’incendie ou d’explosion.
[embedArticle id= »41695″ align= »right »]
Encore peu internalisées, ces missions sont encore principalement réalisées sous forme de prestations de service

“Depuis deux ans, nous avons réalisé pour eux environ 300 missions, en particulier sur des sinistres à forts enjeux financiers, supérieurs à 100.000 euros”, explique Emilien Rose – Dronotec

Et le patientiel de croissance de ces activités est colossal.
Selon Stéphane Morelli, président de la Fédération Professionnelle du Drone Civil, “l‘assurance possède un énorme potentiel en matières de drones, mais elle représente moins de 5% de ce marché »  derrière l’audiovisuel, l’immobilier ou encore l’agriculture, visé par exemple par la nouvelle offre de Parrot (lire ci-contre).

Partager

Laisser un commentaire