Parrot, GoPro et DJI s'associent pour défendre leurs intérêts

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Parrot, DJI, 3D Robotics et GoPro ont décidé de former la Drone Manufacturer Alliance et de quitter le groupe de lobby formé avec Amazon et Google, dont les intérêts divergent.
Tandis que le marché du drone de loisirs explose dans le monde, les fabricants de drones semblent vouloir se désolidariser des acteurs tels que Google ou Amazon, qui visent l’utilisation de drones dans le cadre de services de livraison ou de prise de vue aérienne.
Selon les chiffres d’une étude conduite par GFK, il s’est vendu environ 286.000 drones de loisirs en France l’an dernier (2015), contre 100.000 ventes en 2014 (source).
dji-drone-gopro-camera
En plus de ce quasi-triplement, la valeur totale de ce marché a représenté près de 38 M€, soit un prix de vente moyen de 130€ par appareil.

Le marché des drones de loisirs

Ce marché est principalement dominé par le fabricant chinois DJI, le français Parrot ou l’américain 3DR et ce n’est donc pas une surprise de voir ces 3 mêmes acteurs à l’initiative d’une nouvelle coalition.
Les 3 grands fabricants de drones vont ainsi quitter la Small UAV Coalition (qui compte également Google X et Amazon Air Prime parmi ses membres), un groupe de lobbying chargé de porter les intérêts des fabricants et exploitants de petits drones.
Parrot-Bebop2-drone-4
La nouvelle association, baptisée Drone Manufacturer Alliance verra DJI, 3D Robotics, Parrot être rejoints par le fabricant de caméras GoPro, dont les produits sont souvent très utilisés par les quadricoptères des différentes marques.
Notons aussi que GoPro a annoncé la sortie imminente de son propre drone, baptisé Karma.
Cette nouvelle structure sera chargée de défendre les intérêts et de faire entendre la voix des fabricants de drones dans le monde, dans un contexte où de nombreux pays tentent d’établir une réglementation en matière de machines volantes opérées par les particuliers.
Amazon-Prime-Air-drone-livraison-2

Les intérêts divergent

Pour les professionnels aussi, les enjeux sont colossaux.
Et il semble que les acteurs tels que DJI ou Parrot ont compris que leurs intérêts allaient de plus en plus diverger de ceux d’acteurs comme Google ou Amazon, qui comptent sur les drones de livraison pour réduire  leurs frais et capter de nouveaux segments de marchés basés principalement sur des services à la demande.

Via TechCrunch Fortune

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Parrot, GoPro et DJI s'associent pour dé...