Le drone Aquila de Facebook est prêt à offrir internet à tous par les airs

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au cours de la nuit, Mark Zuckerberg a annoncé que le projet de drone Aquila de Facebook était en bonne voie d’aboutir. La construction de ce drone géant alimenté à l’énergie solaire complet est achevée.

Nous vous avions déjà parlé du drone Aquila que Facebook veut faire voler en altitude pendant plusieurs semaines (environ 3 mois) pour démocratiser l’accès à internet dans les contrées les plus lointaines et défavorisées. Quelques heures après que le projet concurrent, Project Loon de Google, ait annoncé son premier cas d’usage au Sri Lanka, Facebook réplique en annonçant des avancées significatives dans le cadre d’Internet.org.

Facebook-drone-Aquila-1

Le projet OneWeb essaye lui aussi d’accomplir cet ambitieux dessein : connecter le monde entier à internet. OneWeb a confié à Airbus la fabrication de centaines de petits satellites qui agiront comme des antennes dans le ciel.

Chez Facebook, on privilégie donc l’emploi de drones autonomes, alimentés à l’énergie solaire. Celui du projet Aquila utilise des lasers pour transmettre des données à la Terre, qu’il survole à haute altitude, environ 18.000 mètres au dessus de nos têtes. Le drone Aquila mesure 42 mètres d’envergure, soit presque autant qu’un Boeing 737.

drones-facebook-aquila-solaire-1

Dans le cadre de l’initiative Internet.org, Facebook espère rassembler les leaders mondiaux de l’économie numérique et des hautes-technologies pour joindre leurs efforts dans cette fondation qui agit en tant qu’ONG pour aider les populations défavorisées à accéder à internet. Mark Zuckerberg en est persuadé : désenclaver ces populations leur permettra un développement économique inédit et contribuera à solutionner les problèmes de santé, de sécurité et d’exodes constatés dans le monde.

Via

Partager

Laisser un commentaire