[Sport] Dimension Data fournira des objets connectés au Tour de France 2015

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le cadre d’un partenariat avec ASO, l’organisateur du Tour de France, Dimension Data équipera l’ensemble des coureurs cyclistes de la grande boucle avec des capteurs connectés ultra-précis.

Malmené par les médias et secoué par les affaires de dopages, le cyclisme est pourtant l’une des disciplines les plus contrôlée au monde. Peu de sportifs doivent à ce point signaler leurs moindres faits et gestes à la demie-heure près via un logiciel central, au risque de sanctions allant jusqu’à la suspension. Et désormais, les cyclistes seront aussi mouchardés pendant leurs courses.

tour-de-france-cyclisme

La société Dimension Data a conclu un partenariat avec Amaury Sport Organisation afin d’équiper les 198 coureurs cyclistes du Tour de France 2015 d’un petit objet connecté dissimulé sous la selle et chargé de collecter le maximum de données possibles sur leurs efforts. La course durera 3 semaines et démarre ce dimanche.

Dimension Data et ASO :

Selon Dimension Data, les données collectées permettront de connaître la position en temps-réel de chacun des coureur du peloton, d’extraire la composition des groupes, ainsi que la vitesse de chacun et la distance entre les coureurs. Pour l’occasion, Dimension Data mettre à disposition un site internet permettant d’accéder aux données.

Dans son communiqué, la PME précise que cette technologie a déjà été testée au cours du Dauphiné, une autre compétition cycliste qui se déroule plus tôt dans la saison. Pour exploiter sa technologie, l’organisateur ASO a signé un contrat de 5 ans avec Dimension Data impliquant le suivi de la performance sportive en temps réel au cours des prochaines éditions du Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, le Dauphiné, le Tour de France et le Tour d’Espagne.

dimension-data

Des Big Datas dans le sport

Dimension Data va collecter et analyser les big data de la compétition sportive qui déplace chaque année 10 millions de spectateurs sur le bord des routes. Yann Le Moenner, directeur général d’A.S.O., a exposé l’objectif du Tour de France : passer d’un suivi collectif de la course à un système individuel avec un capteur sur chaque bicyclette, émettant vers les avions et hélicoptères qui suivent les coureurs de la Grande boucle.

Les données collectées seront remontées vers les serveurs de Dimension Data via un datacenter mobile, une sorte de camion aménagé pour les transporter de manière sécurisée. Analysées, elles seront ensuite diffusées vers les commentateurs sportifs et le public. Selon le patron de la société, une fois diffusées, ces données permettront de “raconter tellement d’histoires dans différents formats, par exemple pour toucher une audience plus jeune“. Car l’enjeu dans le vélo comme dans les objets connectés, c’est bien la rétention 😉

Les données pour sports télévisés

De son coté,  le Directeur du Tour de France Christian Prudhomme, a estimé que la mission de Dimension Data et d’ASO était :

“d’apporter à nos passionnés de cyclisme du monde entier des informations concises et fiables sur le Tour de France et toutes nos autres épreuves en enrichissant le contenu de notre télédiffusion et de nos plates-formes numériques dédiées. (…) Le cyclisme est captivant et complexe, et mérite de bénéficier des toutes dernières technologies permettant de mettre en relief tous les aspects de ce sport. Notre partenariat, avec Dimension Data, nous aidera à donner corps à nos ambitions et à emmener les passionnés de cyclisme et les spectateurs dans un voyage au cœur des épreuves et du cyclisme du futur.”

Le quantified self était déjà présent dans le sport (l’athlète pour se mesurer lui-même) mais l’ère du sport connecté semble gagner de plus en plus de terrain. C’est aussi le sens de la démarche de PIQ, un objet connecté multi-sport qui a remporté le prix Sport Numéricus 2015 la semaine dernière.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: [Sport] Dimension Data fournira des objets conn...