DigitalTattoo, le tatouage connecté de Motorola pour déverouiller son smartphone

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Motorola développe en partenariat avec VivaLnk un tatouage connecté, DigitalTattoo, qui permettrait de déverrouiller le smartphone via la technologie NFC.
Pour protéger les smartphones, la solution du code PIN s’est démocratisée depuis quelques années. Cependant, les utilisateurs déverrouillent leurs smartphones en moyenne 39 fois par jours et perdent à chaque fois 2.3 secondes à taper ce code PIN. Pour s’affranchir de cette perte de temps, certains utilisateurs préfèrent désactiver le verrouillage par code PIN mais s’exposent à des problèmes de sécurité et incitent aux vols. La solution ? Motorola propose de simplifier le déverrouillage du smartphone grâce à un tatouage connecté qui permettrait de réaliser l’action de manière sécurisée par un simple contact entre le tatouage et le smartphone.
tatouage-motorola

Présentation de DigitalTattoo :

DigitalTattoo prend le nom d’un tatouage mais s’apparente plus à un autocollant de tenue longue durée qui s’applique sur la peau. Disposé sur le bras de l’utilisateur, le tatouage lui permet de déverrouiller son smartphone par un simple contact et ainsi de s’affranchir de saisir son code PIN. Le DigitalTattoo n’est pas le premier objet connecté sur le marché à proposer des fonctionnalités d’interaction entre l’homme et le smartphone, mais vient compléter la gamme de bagues connectées financées avec succès ces derniers mois sur Kickstarter et Indiegogo : Smarty Ring,  Tuit, NFC Ring.
Découvrez une présentation du DigitalTattoo en vidéo :

[youtube //www.youtube.com/watch?v=15uIFmysZV4]

Fonctionnement du tatouage :

Équipé d’un circuit imprimé, l’autocollant communique avec le smartphone via la technologie NFC (Near Field Communication – Communication en champs proche) pour lui envoyer l’ordre de déverrouiller son écran d’accueil. Ce tatouage n’est pour l’instant compatible qu’avec le smartphone Moto X, Motorola assurant un élargissement de la gamme d’appareils compatibles à venir prochainement.
Le tatouage doit être remplacé tous les 5 jours (durée variable dépendant de la peau de l’utilisateur et de l’environnement dans lequel il évolue) et dispose d’une résistance à l’eau. En cas de perte ou de vol, Motorola assure que l’utilisateur pourra désactiver à distance le tatouage pour ne pas qu’il soit utilisé par une tierce personne.
Moto-X-tattoo

Un premier pas vers l’homme connecté pour Motorola et Google :

Si aujourd’hui le tatouage ne dispose qu’un nombre réduit de fonctionnalités, c’est néanmoins une avancée pour Motorola, donc pour sa société mère Google, dans la poursuite de son objectif d’extension de l’internet virtuel jusqu’aux objets et à l’homme. Google souhaite à terme élargir les fonctionnalités proposées par le tatouage pour une interaction plus complète entre l’homme et le smartphone. Une demande de brevet a d’ores et déjà été déposée pour le développement d’un tatouage électromagnétique équipé d’un microphone intégré, d’un émetteur-récepteur sans fil et d’un bloc d’alimentation. Appliqué sur le cou de l’individu, ce tatouage, encore en phase de concept, permettrait à l’utilisateur d’interagir et de dialoguer avec le smartphone avec plus d’aisance. Il pourrait de plus analyser le comportement de l’individu et transmettre ces données au smartphone qui adapterait son fonctionnement en conséquence.

Disponibilité et prix :

Le DigitalTattoo de Motorola et VivaLnk n’est pour le moment disponible qu’aux US, vendu en pack de 10 pour un prix de $9.99. Chaque tatouage ayant une durée de vie de 5 jours, cela revient à un prix mensuel de $6 pour s’équiper de cette technologie.

source : huffingtonpost

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. C’est un début technologique pour un monde à la big Brother, il y a un danger à utiliser une puce tatouée sur le corps comme moyen d’identification et de paiement cela correspond exactement au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :
    “Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c’est ici la sagesse! Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête ; car c’est un nombre d’homme et ce nombre est six-six-six.”
    Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est déjà caché partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres donne le 6 (pour quelle raison occulte cette norme a été validé dans le monde entier?). Je n’invente rien, encore simple à vérifier sous Google avec des dessins pour mieux comprendre (en tapant : barre code et 666) …
    après le futur krach économique à cause de la dette on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé (avec une modification faustienne de notre ADN en bonus) …..
    on n’arrête pas le progrès, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

    • Thibaut Watrigant

      on

      @Vincent :
      Quand je lis un code barre, et que je vois les 2 petits traits, je lis 101 (les codes barres sont en binaires). C’est seulement si tu convertis le binaire en décimal (cette conversion semble évidente pour l’homme, l’est-elle aux yeux de la nature et de l’univers ?), cela fait effectivement 6. Dommage pour le chapitre 13 verset 16, ce tatouage ne comprend pas de code barre, donc pas de 6 6 6, mais une puce RFID.
      L’argent électronique est-ce une mauvaise chose ? N’avoir plus de billets et de liquide permet à notre chère planète de souffrir un petit peu moins que ce qu’on lui ferait subir avec l’argent totalement liquide.
      Quels arguments (datant de moins de 2000 ans de préférence) pour prouver que cette science est conduite sans conscience ?