DGAC : Les drones de loisirs viennent de l'échapper belle..!

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Finalement la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) a reconnu que ses arrêtés, au ton ambigüe, méritaient une réécriture afin de préserver les drones de loisirs et de tranquilliser les amateurs de ces engins.

Les nouvelles règles très strictes imaginées par l’État pour encadrer l’utilisation des drones de loisirs n’auront pas fait long feu. La DGAC a plaidé “une maladresse de rédaction” dans le projet pour justifier son retrait. Ces règles portaient sur l’usage de drones de loisirs dans l’espace aérien et avait fait littéralement bondir les passionnés à la lecture d’un principe d’interdiction par défaut : les drones auraient été cantonnés aux “lieux où le préfet (…) autorise la pratique d’activités d’aéromodélisme“.

DJI-Matrice-100-drone-Guidance

La DGAC souhaite désormais limiter l’interdiction aux zones urbaines et réservera la pratique du vol de drones aux “zones relativement dégagées“, comme les parcs, bois et grands espaces verts. Le préfet se verra confié la possibilité d’autoriser la pratique du vol de drones dans les zones adaptées. C’est ce dernier point qu’il reste à éclaircir pour tranquilliser les amateurs de modélisme, et particulièrement de drones.

Via

 

Partager
A propos de l'auteur