Devialet lance Phantom, sa première enceinte connectée made in France

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le fabricant français de HiFi haut de gamme a présenté hier son premier « dock audio, moins onéreux que les précédents produits de sa gamme, mais toujours conçu en France.

Hier, Devialet accueillait ses invités en toute sobriété pour lever le voile sur son tout dernier produit, le dock Phantom. Fondée dans les années 2000, la startup Devialet emploie près de 90 personnes dont une quarantaine de designers et ingénieurs et revendique 77 brevets et 37 prix reçus à travers le monde. Elle est connue des audiophiles pour proposer des accessoires audio haute-fidélité, principalement des amplificateurs et des enceintes haut-de-gamme. Fruit de ce savoir faire et de longues années de recherche et développement, le Phantom concentre le meilleur des technologies de la marque. Cela a un coût certain, mais finalement pas scandaleux au regard des performances affichées.

Devialet-Phantom-implosive-sound-center-6

Présentation du Phantom de Devialet :

Devialet explique avoir conçu la Phantom sur le concept d’une sphère pulsante, partant du principe que la forme ovale était l’architecture idéal pour assurer une diffusion omnidirectionnelle du son. Avec ce design, le Phantom de Devialet est original et ne passera certainement pas inaperçu. Développant jusqu’à 3000 Watts, l’enceinte Phantom est presque une salle de concert à elle toute seule ! La Phantom est évidemment compatible avec les dernières technologies sans-fil, dont le WiFi, la technologie AirPlay d’Apple et peut se connecter via le CPL (le courant porteur de ligne). Attention, pas de bluetooth à notre connaissance 🙁

Devialet-Phantom-implosive-sound-center-5

Surprenant, mais les produits Devialet ne manquent pourtant pas d’arguments. Ils s’appuient notamment sur deux technologies brevetées : l’ADH (Analog Digital Hybrid) qui repense l’étage d’amplification à l’aide d’une hybridation entre l’amplification analogique et l’amplification numérique et SAM (Speaker Active Matching) qui repose sur l’adaptation des amplificateurs au profil audio des enceintes utilisées. Pour le Phantom, les ingénieurs de Devialet ont ainsi dû miniaturiser le circuit ADH pour réduire la surface de sa puce de 200 cm² à 1 cm².

Fonctionnement de l’enceinte Phantom :

Chacune des 2 puces ADH intégrée au Phantom traite au final 2 canaux audio afin d’alimenter les 4 haut-parleurs au total. La technologie HBI (Heart Bass Implosion) quant à elle a été spécifiquement mise au point pour l’enceinte Phantom afin de lui permettre de délivrer des basses puissantes et a nécessité le développement de nouveaux types de haut-parleurs de graves, capables de résister aux contraintes d’encombrement. Devialet assure que le résultat est 4 fois plus puissants que les autres produits du marché mais 6 fois plus compact et 6 fois lus léger.

Devialet-Phantom-implosive-sound-center-7

Avec le Phantom, Devialet annonce donc la couleur : modernes par leur aspect et connectées à l’application mobile dédiée baptisée Spark, la société –qui a su attirer attirer des investisseurs renommés comme Bernard Arnault, Marc Simoncini, Xavier Niel ou Jacques-Antoine Granjon– va désormais se mesurer aux mastodontes du secteur. Le système audio modulaire Phantom qui combine amplification et haut-parleurs s’attaque à l’univers de la musique connectée multiroom dont le leader reste Sonos mais qui compte aussi des produits de qualité comme Samsung, Yamaha LSX-170, le système LG Music Flow ou l’Omni d’Harman Kardon.

devialet-phantom-implosive-sound-center-2

Disponibilité et prix :

L’enceinte connectée Devialet Phantom est proposée au prix de 1690€ pour la version de base et à 1990€ pour la version Silver Phantom, on regrettera finalement uniqueement que ce produit de luxe et made in France ne soit pas compatible Bluetooth…

Via

Partager
A propos de l'auteur