Le fabricant de drones Zano dépose le bilan après avoir levé 3,3 M€ sur Kickstarter

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société Torquing Group annonce son dépot de bilan, alors qu’elle n’a livré que 600 des 15.000 drones de type ‘Zano’, promis à ses soutiens sur Kickstarter. Le fabricant de drones avait pourtant récolté 3,3 millions d’euros dans l’opération.
Torquing Group rejoint Quirky au cimetière des éléphants.
Figurant parmi les projets les plus financés en Europe l’an dernier sur Kickstarter, la startup britannique avait récolté 2,3 millions de livres sterling sur Kickstarter en 60 jours et auprès de plus de 12.000 soutiens.
CEux-ci n’avaient pas hésité à avancer l’argent en vue de la réception de leurs drones Zano (ci-dessous). La startup devait ainsi livrer 15.000 drones (169€ l’unité environ) qui étaient espérés chez leurs propriétaires à partir de juillet 2015. Malheureusement, seulement 600 ont fini par atterrir avant que le couperet ne tombe : la société cesse ses activités.
ZANO-drone-torquing
La raison est tristement banale : un CEO qui abandonne le navire au début du mois. Il y a 3 semaines, Ivan Reedman invoquait “des problèmes de santé et des différences irréconciliables” pour prendre congés.
Cette semaine, un message envoyé aux soutiens Kickstarter a finalement annoncé aux particuliers qui attendaient leur drone que la mise en liquidation de l’entreprise allait définitivement mettre fin à leurs espoirs.
Du coté de la communauté Kickstarter, la nouvelle fait l’effet d’une bombe. La plateforme de financement participatif avait récemment durci ses conditions d’utilisation pour éviter ce genre d’incident.
ZANO-drone-torquing-2
Mais dans cette affaire elle s’est contenté de noter que “le porteur de projet est le seul responsable de la tenue de ses promesses. S’il ne peut pas satisfaire les termes du projet, il peut faire l’objet d’une action commune en justice de la part des backers“. Mais peu de chances que cette affaire soit portée devant les tribunaux, la société n’ayant plus de tête et plus de liquidités.
Torquing a en effet précisé que tous les créanciers allaient être contactés par un cabinet spécialisé dans l’insolvabilité et que les fonds restants à la société serviront à en priorité à payer les fournisseurs.

Good Bye Zano. / Via

Partager
A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. ce serait se leurrer de penser que toute campagne crowdfunding réussie entraîne nécessairement un succès commercial. C’est la vie : parfois ça marche, parfois non. Il y a plein de bonnes idées qui ont échouées car mises en œuvre par des personnes pas assez compétentes (souvent)