Cuisine Connectée : Atos lance une plate-forme pour se connecter aux supermarchés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Worldline, filiale d’Atos, lance un ‘magnet intelligent’ donnant aux consommateurs la possibilité de préparer leur liste de course à l’avance en scannant les produits qu’ils veulent acheter.
Atos n’aura pas mis longtemps à répliquer à l’annonce d’Amazon, qui a présenté il y a quelques semaines Amazon Dash, un scanner connecté permettant de préparer sa liste de course à l’avance pour en commander le contenu ultérieurement.
Au travers de sa filiale Worldline, Atos, spécialisé dans les services de paiement et d’échange de données sécurisées, lance aujourd’hui une solution concurrente, baptisée « Connected Kitchen ».
logo-atos-worldline
La plateforme Connected Kitchen pour la cuisine connectée sera rendue disponible en mode SaaS (Software-as-a-Service) et permettra à n’importe quel distributeur physique ou en ligne de proposer une solution comparable à celle d’Amazon. Les distributeurs disposeront de solutions clés-en-main pour proposer à leurs clients de commander des produits alimentaires et domestiques à partir d’un petit objet connecté prenant la forme d’un magnet ou d’un scanner connecté, comme Hiku.
Cet appareil connecté en Wifi et/ou bluetooth permettra aux consommateurs de scanner les références des produits dont ils manquent ou qu’ils souhaitent racheter et simplifiera considérablement la préparation fastidieuse de la traditionnelle liste de courses. Celle-ci pourra tout de même être compléter ultérieurement par l’utilisateur.
connected-home-kitchen

Le bon produit au bon moment :

Avec cette solution pour la cuisine connectée, Atos entend se tailler une place entre les réfrigérateurs connectés, les tablettes de cuisine et autres cocottes connectées pour enfin, pénétrer un segment qui s’avère plutôt prometteur dans les années à venir.
Plusieurs tentatives d’introduction d’objets connectés dans le domaine de la cuisine avaient pourtant déjà eues lieu, mais s’étaient confrontées aux problèmes de salissure, de batterie ou d’interférences électromagnétiques. Désormais les accessoires High-Tech débarquent en force dans la cuisine et l’offre s’accroit rapidement si bien qu’on devrait vite aboutir à une offre complète pour la cuisine connectée.
connected-kitchen
Pensez aussi qu’avec la multiplication des services de livraison dans les métropoles et le succès qu’ont connus les ‘drives’ depuis 2013, faire ses courses sur Internet est devenu un geste plus courant qu’il n’y parait. Les consommateurs sont désormais prêt à passer pour internet pour faire leurs courses. Et les solutions telles que Connected Kitchen d’Atos pourraient bien les aider à sauter le pas définitivement : faire ses courses depuis le confort de la cuisine n’est plus du tout du registre de la science fiction. Le choix reste donné à l’utilisateur de se rendre au drive pour récupérer ses achats, ou de les attendre à la maison, livrés dans la journée.
source : silicon.fr

Partager
A propos de l'auteur