Copresence : Google favorise l'échange de fichiers entre iOS, Android et Chrome

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En plus d’Android Beam, Google devrait lancer l’outil Copresence, qui permet l’échange de fichiers entre appareils sous iOS, Android et/ou Chrome.

Alors qu’Android Beam est plutôt destiné à permettre aux appareils sous Android d’échanger des fichiers via NFC et bluetooth, Google entend aussi proposer un outil multi-plateformes permettant l’échange de données entre les smartphones sous Android, et d’autres appareils.

google-copresence-1

Présentation de Google Copresence :

Assez fiable, la rumeur de Copresence s’appuie sur des images du code source de Google Play Service, confirmant le développement de cette fonctionnalité. Le nom, encore non confirmé, a toutefois déjà été déposé par Google…

Selon Android Police, Copresence permettra aux smartphones de deux utilisateurs d’établir une connexion en analysant la proximité entre les deux appareils, via WiFI ou Bluetooth. Les deux terminaux seront ainsi en mesure d’échanger diverses données, mais également de profiter d’une messagerie privée sur un réseau local. Copresence serait par ailleurs directement intégré au sein du navigateur Chrome avec la mise à disposition d’une nouvelle interface de programmation.

google-copresence-3

Fonctionnement de Copresence :

Des données de toute nature pourront être échangées via Copresence, comme des photos, texte, vidéos, fichiers, etc. Mais on pourra donc bientôt échanger des fichiers entre un iPhone et un Galaxy S5 (ou autre smartphone Android). Cela devrait notamment faciliter l’usage et la cohabitation des deux systèmes dans un contexte professionnel. Au passage, Google montre définitivement qu’il ne compte pas se priver des 500 millions d’utilisateurs d’iPhone dans le monde.

Comme d’habitude avec les services lancés par Google, les détracteurs s’interrogent sur la sécurité et le traitement spécifique des données qui transiteront d’un appareil Android vers iOS (et vice-versa) : les données seront-elles analysées afin de servir au ciblage des annonces publicitaires? les fichiers transférés feront-ils l’objet d’un cryptage ? Autant de questions qui demeurent sans réponses à ce stade mais auxquelles Google devrait apporter une réponse lors de l’annonce officielle de Copresence d’ici quelques semaines.

sources : Android Police / TechCrunch

Partager
A propos de l'auteur