Un convoi de camions autonomes a traversé l'Europe

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une douzaine de camions autonomes provenant de différents constructeurs vient de traverser l’Europe avec succès. Il s’agit d’une première dans un contexte routier aussi difficile.
Le futur des transports est-il dans les objets connectés ? Il semble qu’il en prenne le chemin…
Et la Google Car a du souci à se faire : les camions autonomes pourraient bientôt lui voler la vedette. Car des camions de transports pourraient bientôt pouvoir se passer entièrement de chauffeurs.
Si l’on en croit l’expérience qui s’est déroulée au cours des dernières semaines en Europe, cette perspective pourrait bien être plus proche qu’on croit.
camion-autonome-2
En effet, 6 constructeurs de camions (Daimler Trucks, DAF, Man, Iveco, Scania et Volvo) ont récemment participé au European Truck Platooning Challenge, un concours initié par les Pays-Bas.

But de l’opération

Chacun des constructeur a ainsi lancé un convoi de plusieurs poids-lourds connectés entre-eux. Partis d’Allemagne, de Belgique et de Suède, les véhicules se sont suivi de manière automatisée, sans chauffeur et ont démontré leur capacité à économiser jusqu’à 10 % de carburant.
camion-autonome-3
A la clé pour tous ces acteurs : une promesse de plus d’efficacité opérationnelle de leurs produits. Fiers de leur exploit, les constructeurs évoquent déjà l‘optimisation de la logistique pour les transporteurs et la promesse d’une sécurité accrue tout en assurant la réduction des émissions de polluants.

Fonctionnement

Reliés entre eux par une connexion WiFi, les véhicules autonomes formaient un convoi utilisant des distances de sécurité (l’interconnexion sans-fil des camions permet de réduire la distance de sécurité à 15 mètres au lieu de 50 mètres en temps ordinaire).
En réduisant la trainée aérodynamique des véhicules suiveurs, le convoi a donc facilement réduit sa consommation de carburant.
camion-autonome-1
Dans son communiqué de presse, Daimler Trucks explique notamment que son convoi de 3 poids lourds est parvenu à économiser 10 % de carburant sur le trajet Stuttgart-Rotterdam. Autre avantage, la taille des convois est passée de 80 mètres pour les trois véhicules contre 150 mètres avec des poids-lourds classiques.
Pionnier de la sécurité pour ses camions connectés, Daimler en a aussi profité pour expérimenter son système Highway Pilot Connectde Daimler, permettant un temps de réaction au freinage de 0,1 seconde contre 1,4 seconde chez un chauffeur humain.

Via

Partager
A propos de l'auteur