Contrôler sa voiture avec des gestes, c’est pour bientôt chez PSA

Pinterest LinkedIn Tumblr +

PSA a présenté un prototype d’interface permettant de contrôler certains éléments de la voiture avec des gestes afin d’éviter au conducteur de quitter la route des yeux.

La voiture connectée de demain intégrera bien évidemment du divertissement mais surtout de la sécurité. Et ce n’est pas cette innovation de PSA qui dira le contraire ! En effet, le groupe travaille sur l’intégration de capteurs au sein de ses véhicules afin de pouvoir contrôler des éléments et lancer des actions avec de simples gestes. Une excellente idée pour éviter de passer trop de temps à regarder l’écran tactile de la voiture.

controle gestuel

Je suis un Jedi

C’est un peu ce que l’on ressent après avoir testé ce concept. Alors pour le moment, il s’agit d’un micro-ordinateur attaché au plafond et d’une caméra posée sur le tableau de bord mais tous ces éléments ont vocation à être intégrés dans le véhicule afin de ne plus être visibles.

Tout cela pour quoi ? Tout simplement pour pouvoir contrôler divers éléments de la voiture avec des gestes. Par exemple, passez votre main proche du plafond en faisant un geste vers l’arrière pour ouvrir le store du toit. Faîtes le geste inverse pour le fermer. Autre exemple : maintenez votre main face à l’écran centrale et faîtes un geste vers la droite pour changer de musique.

Voici deux exemples de l’utilisation de ces capteurs au sein du véhicule. Dès lors, il devient possible d’imaginer de nombreuses autres possibilités comme autoriser la lecture d’un message, change le mode de la voiture… Aux développeurs d’adapter des gestes simples à des actions concrètes.

La gestuelle pour plus de sécurité

Bien évidemment, le but n’est pas de remplacer tous les boutons par des gestes, bien au contraire. Le contrôle du volume par exemple, qui est bien souvent sur le volant, n’a pas vocation à bouger car son accessibilité et son ergonomie sont bien pensées.

controle gestuel 2

Le concept ici est de pouvoir utiliser des gestes simples ainsi que la commande vocale pour lancer des actions qui nécessitaient jusqu’alors un écart d’attention. Ouvrir le store du toit par exemple oblige l’utilisateur à appuyer sur un bouton et donc à regarder le toit plutôt que la route.

En proposant des interactions plus naturelles, la sécurité s’améliore et le plaisir d’utilisation augmente. Et force est de constater que cela fonctionne très bien ! Malgré des capteurs rapprochés, les gestes étaient parfaitement détectés et les actions exécutées quasiment instantanément. Dommage que ce système ne soit pas adaptable aux véhicules déjà commercialisés sinon nous aurions demandé un kit de démo immédiatement.

Pour quand ?

Encore une fois, il s’agit d’innovations qui arriveront dans les prochains véhicules du groupe mais difficile de définir une date précise. Il reste nécessaire d’intégrer les capteurs dans le véhicules et surtout de les tester en conditions réelles. En effet, il important de voir si faire des gestes vers la droite pour changer la musique n’a pas un impact sur la conduite de l’utilisateur (comme tourner le volant à droite par exemple).

Partager
A propos de l'auteur