Tout savoir sur Google Trad, le traducteur en ligne de Google

Pinterest LinkedIn +

Vous avez besoin de traduire un texte d’une langue à laquelle vous ne connaissez rien ? Alors Google Traduction est sans doute votre référence. On vous présente cet outil de traduction automatisé qui a connu des évolutions au fil des années.

C’est désormais un outil presque incontournable si vous souhaitez traduire un texte rapidement sur Internet. Facile d’accès, efficace et intuitif, Google Traduction se révèle un allié indispensable pour de nombreux internautes. Mais comment ça marche ? A quoi sert-il concrètement ? Tour d’horizon.

Google Traduction comment ça marche

C’est quoi Google Traduction ?

A l’origine, Google avait mis sur pied Google Translator. Un outil pour le moins basique qui permettait de traduire un texte anglais à partir de fichiers présents dans sa base de données. Cependant, la grammaire ou encore le contexte n’étaient peu ou pas pris en compte. Si l’outil s’est amélioré, c’est en 2016 qu’est arrivée la véritable révolution. Cette année-là, Google a déployé un système neuronal, basé sur le machine-learning, qui réussit à traduire des phrases plus complexes.

Le service de l’entreprise de Mountain View a l’avantage de permettre la traduction d’un texte ou d’une page web complète.

Comment ça marche Google Traduction ?

Plusieurs options sont disponibles. Vous pouvez vous rendre sur le site dédié ou sur les applications (iOS et Android). Copiez-collez votre texte et Google détecte automatiquement la langue d’origine (attention pour un mot seul, il sera parfois nécessaire de préciser). Choisissez ensuite la langue de destination. Quelques instants plus tard la traduction est disponible. Vous pouvez aussi coller l’URL d’un site web pour accéder à la traduction.

Fonctionne aussi avec les documents

Sur https://translate.google.fr/?hl=fr, vous pouvez aussi sélectionner l’onglet document afin d’importer un fichier dont vous souhaitez la traduction. Parmi les formats acceptés on trouve .doc, .docx, .rtf, .odf, .ppt, .xls… L’outil offre aussi des fonctionnalités avec un historique, la possibilité d’enregistrer des traductions ou encore de contribuer à l’amélioration de Google Traduction, notamment à travers des commentaires. Cette dimension collaborative joue notamment un rôle important puisqu’il est ainsi possible aux utilisateurs de contribuer à l’amélioration de l’outil.

Un grand nombre de langues disponibles

La variété linguistique est bien entendu le principal point fort de Google Traduction. A l’heure actuelle, pas moins de 103 langues sont déjà disponibles à travers l’outil Google Traduction. Par ailleurs, 14 autres langues encore non supportées à l’heure actuelle sont en cours de validation comme le tibétain, le wolof ou encore le guarani. L’objectif de Google est bien entendu de proposer un outil qui soit le plus universel possible.

Google Traduction fonctionnement

Google Traduction limite toutefois

Si vous copiez-collez un texte, Google Traduction impose une limite de 5.000 caractères de façon simultanée. Pour un texte plus long, il faudra vous y reprendre à plusieurs fois. En revanche, cette limite n’existe pas si vous traduisez une page web complète.

Une reconnaissance de l’écriture manuscrite

A noter que des fonctionnalités intéressantes sont aussi disponibles pour smartphone. Vous pouvez ainsi traduire en temps réel des mots grâce à l’appareil photo intégré dans un smartphone. Depuis 2017, Google  Traduction offre aussi la reconnaissance de l’écriture manuscrite. Attention toutefois, ces fonctionnalités ne sont pas disponibles dans toutes les langues. Par ailleurs, la traduction bilingue n’est pas encore forcément disponible dans toutes les langues.

Google Traduction concurrents alternatives meilleurs

Quelles alternatives pour Google Traducteur ?

C’est notamment pour cette raison que Google Traduction ne répond pas forcément aux besoins de tous les internautes. C’est pour cette raison que des alternatives sont disponibles. Mais quelles sont les meilleures ? On vous fait les présentations.

DeepL : meilleur que Google Traduction

Deepl, utilise l’intelligence artificielle pour proposer une solution particulièrement convaincante même pour des textes volumineux et compliqués. Des options payantes accessibles aux professionnels en font un outil incontournable. Vous pouvez consulter notre dossier complet sur l’outil DeepL qui semble le plus performant pour la traduction. C’est sans doute le concurrent le plus sérieux sur la qualité de la traduction.

WordReference : des traductions secondaires

WordReference est outil qui est désormais connu dans le monde entier. Il propose des traductions de mots et expressions dans 17 langues différentes. A chaque fois, il propose une analyse principale et des traductions secondaires. Le forum, très actif est aussi un vrai point fort.

Microsoft Translator : Permet de traduire le Klingon

Microsoft Translator offre la traduction de jusqu’à 5.000 caractères, dans 64 langues différentes. Grâce aux packs, vous avez accès à la traduction hors ligne. Indispensable pour ceux qui veulent traduire du klingon, la langue fictive de Star Trek.

Reverso : doué pour l’analyse de contexte

Reverso ne propose que 13 langues mais met véritablement l’accent sur le contexte. La possibilité de sauvegarder des traductions est un plus pour ceux qui se créent un compte utilisateur.

Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.