CNTK : Microsoft ouvre son intelligence artificielle

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après Google et Facebook, Microsoft annonce qu’il va ouvrir son logiciel d’intelligence artificielle CNTK, proposé sous licence open source (MIT), accessible à tous gratuitement.
A l’instar de Google et Facebook, Microsoft a choisi de libérer son logiciel d’intelligence artificielle pour en doper l’utilisation par les développeurs. Microsoft a ainsi révélé cette semaine que son outil d’apprentissage CNTK (pour Computational Network ToolKit) serait reversé au domaine open-source, sous licence MIT.
Chacun pourra donc y accéder gratuitement, l’utiliser et le modifier comme bon lui semble pour développer des projets internes.
microsoft-logo-hq-1

Le Deep Learning est la clé

Mis au point depuis plusieurs années par les équipes de Microsoft, CNTK exploite un logiciel d’intelligence artificielle pour apprendre au fur et à mesure de l’utilisation par l’utilisateur au travers de la reconnaissance de paroles ou de son assistant vocal virtuel baptisé Cortana.
C’est également CNTK qui a été mis à contribution par Microsoft pour mettre au point l’outil de traduction automatique des conversations sur Skype, le service de vidéo-conférence racheté par le géant de Redmond il y a quelques années.
Comme TensorFlow de Google, CNTK repose sur les mécanismes de deep learning, utilisant la méthode d’apprentissage des machines pour augmenter l’efficacité de la prédiction d’un algorithme. En l’espace de 18 mois, le Deep Learning a profondément modifié les possibilités offertes par l’intelligence artificielle, dans laquelle ont massivement investi les géants du Web suite au rachat de Siri par Apple.
intelligence-artificielle-machine-learning

L’enjeu de l’AI pour Microsoft

En Avril 2015, Microsoft avait annoncé la disponibilité gratuite de CNTK pour les chercheurs universitaires, tout en maintenant les restrictions en ce qui concerne les applications commerciales. Celles-ci sont désormais encouragées à utiliser CNTK également et ce sans aucune licence à payer !
[embedArticle id=”35577″ align=”right”] En décembre dernier, Facebook avait levé le voile sur plusieurs des secrets du serveur qu’il utilise pour des projets liés à l’IA. Le 14 janvier 2016, le géant du web chinois Baidu en avait fait de même, microsoft s’aligne donc sur cette stratégie qui mise sur la construction d’un écosystème applicatif fort sur le long-terme.
Toutes ces grandes compagnies ont en effet intérêt à ce que leurs outils d’intelligence artificielle soient massivement utilisés par la communauté afin que leurs propres algorithmes s’améliorent rapidement.
Microsoft mise donc sur les développeurs indépendants pour imposer CNTK face à TensorFlow de Google. Un pari qu’il a déjà perdu avec Windows Mobile face à Android par le passé… la leçon semble avoir été retenue cette fois.

Via / image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: CNTK : Microsoft ouvre son intelligence artific...