Le nouveau porte-conteneurs Bougainville de CMA-CGM est un navire connecté !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En escale au Havre au début du mois, le nouveau porte-conteneurs de la compagnie française CMA-CGM est le plus grands de sa flotte, mais également l’un des navires marchands les plus connectés !

La compagnie maritime française CMA-CGM, troisième plus gros armateur du monde, est l’heureuse propriétaire d’un nouveau navire, baptisé Bougainville, un mastodonte affecté à la ligne Europe/Asie qui peut transporter 17 220 conteneurs.

marchandises-transport-bateau-douanes

Le président de la République François Hollande a inauguré le Bougainville le 6 octobre au Havre ; au passage, on a pu découvrir que ce bateau embarquait une importante collection de technologies de pointe.

Avec ses 54 mètres de large et ses 398 mètres de long, le Bougainville est plus grand que 5 Airbus A380, et ça en fait de la place pour installer des capteurs, chargés de collecter des informations comme la température intérieur des conteneurs pour la retransmettre en temps-réel.

Le Bougainville est en effet le premier porte-conteneurs au monde à être équipé d’une technologie IoT qui transforme les conteneurs en objets connectés. Grâce à des antennes relais, le Bougainville ne perd ainsi jamais la connexion avec la terre et peut diffuser ses informations vers le siège du groupe à Marseille, où qu’il soit à la surface de la planète.

CMA-CGC-Bougainville

Pour permettre cela, CMA-CGM s’est adressée à la startup Traxens, qui propose un boîtier donnant accès à la position géographique des conteneurs, aux variations de température, à l’évolution du taux d’humidité, des vibrations, éventuels chocs ou même effractions… de nombreuses choses peuvent se produire durant la traversée.

Ces capteurs ont une autre vertu, les données collectées sont également transmises aux bureaux de la douane du porte d’arrivée, de manière à accélérer la procédure de dédouanement des marchandises transportée. Un autre avantage du point de vue des clients, qui considèrent pour certains ces objets connectés comme tout aussi utiles que l’introduction des conteneurs réfrigérés pour le transport de marchandises périssables, dont on peut désormais contrôler et ajuster la température à distance.

CMA-CGM exploite 475 navires dont la plupart sont affrétés par d’autres compagnies, mais 23 des siens battent pavillon français, dont le Bougainville dont l’équipage est franco-philippin : 9 français pour 17 philippins.

Via

Partager

Laisser un commentaire