La cité des objets connectés à Angers verra le jour en 2015

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Invitée dans le cadre du premier Congrès des objets connectés qui se déroulait à Paris, Axelle Lemaire en a profité pour annoncer le lancement de la cité des objets connectés d’Angers en marge du CES 2015.

Dans son discours d’ouverture du Congrès des objets connectés organisé par L’Usine Digitale, à Paris, ce mercredi 10 décembre, Axelle Lemaire, secrétaire d’état en charge du numérique a annoncé que la Cité des objets connectés serait lancé en janvier 2015 pendant le CES, le grand show de l’électronique grand public de Las Vegas.

angers-cite-objets-connectes-1

Depuis son annonce, le 18 juin 2014 dans le cadre du Plan Objets Connectés (emmené par Eric Carreel, fondateur de Withings) on avait peu entendu parler de la cité des objets connectés qui sera créée à Angers (Maine-et-Loire). Cette semaine, en ouverture du Congrès des objets connectés organisé par L’Usine Digitale, Axelle Lemaire (secrétaire d’Etat en charge du Numérique) a annoncé que cette “cité des objets connectés serait officiellement lancée tout début 2015, pendant le CES de Las Vegas“. Il s’agit de la grand-messe annuelle de l’électronique grand-public et dont la portée est mondiale. Le CES 2015 déroulera du 6 au 9 janvier 2015 à Las Vegas.

Angers et la nouvelle France industrielle :

Pour rappel, ce projet avait été lancé par Arnaud Montebourg en 2013 et validé en milieu d’année dans le cadre du plan de la « nouvelle France industrielle ». La ville d’Angers a été choisie pour accueillir cette expérimentation, et est rattachée à la ville de Nantes, labélisée FrenchTech, pour ce projet. Sur le site de la ville, on apprend que « la Cité des objets connectés réunira en un lieu unique un espace de co-working pour les start-ups et les entreprises, des outils de prototypage, un espace dédié à l’innovation industrielle, l’ensemble de l’outillage nécessaire à la production industrielle ainsi qu’un showroom ».

La cité des objets connectés à Angers aura vocation a être promouvoir un nouveau type d’usine où les startups se confronteraient directement leurs projets à la réalité des industriels, au prototypage et à la fabrication. Selon la vision d’Eric Carreel, elle comprendra une partie de type Fablab, une partie pour l’innovation industrielle, une partie pour la production et une partie pour l’accueil des sociétés souhaitant travailler dans la cité.

angers-cite-objets-connectes

L’agglomération d’Angers a voté mardi 9 décembre le rachat d’une ancienne usine de Valéo au sud de la ville où est prévue l’ouverture officielle d’un espace de de 16 000 m2  en avril ou en mai 2015. Le projet, qui coûtera entre 15 et 19 millions d’euros, accueillera un fablab et des espaces de coworking : “Un showroom et un centre de production industrielle verront le jour dans un second temps”, selon Constance Nebbula, conseillère municipale déléguée à l’économie numérique et à l’innovation de la ville d’Angers.

De son côté le CNRFID (Centre national de référence sur la RFID) inaugurera en avril 2015 à Aix-en-Provence, une plateforme d’expérimentation et d’usages du RFID : “Elle sera complémentaire de la cité des objets connectés” d’après Jan-Christophe Lecosse, directeur général du CNRFID, en charge de la partie industrialisation du Plan Objets connectés.

Via

Partager
A propos de l'auteur