[CES] La cité des objets connectés d'Angers décolle au CES 2015

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lancée il y a un an dans le cadre des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle, la Cité de l’Objet Connecté sera créée à Angers dans le courant du mois de janvier 2015 et inauguré en mai 2015. Son futur Président, Thierry Sachot, Directeur Général d’Eolane était au CES de Las Vegas ce 8 Janvier pour y rencontrer les startup françaises qui seront hébergées à Angers jusqu’à 2019.

Face à l’accélération des cycles de production et à l’explosion des objets connectés dans le monde, l’initiative FrenchTech a permis la naissance de la Cité des objets connectés à Angers. Elle réunira toutes les compétences métiers afin de parvenir à l’émergence d’un tissu de sociétés innovantes. Les entreprises souhaitant développer des objets connectés trouveront à Angers des designers, assembleurs, sous-traitants de l’électronique, de la plasturgie et de la mécanique permettant d’offrir en un seul lieu toute la fluidité nécessaire à l’exécution rapide de leurs objets connectés.

angers-cite-objets-connectes-1

En rassemblant ces expertises, la cité des objets connectés ambitionne de faire rayonner le savoir faire français à l’international en matière d’internet des objets, extrêmement représenté à Las Vegas durant ce CES 2015 : 115 startups françaises ont fait le déplacement dans le Nevada.

Le projet de Cité des objet connectés est aujourd’hui porté par un groupe d’entreprises de la région angevine réunies autour d’Eolane et s’installera dans un bâtiment de 16.000m², racheté le 9 décembre 2014 par Angers Loire Métropole. Au CES 2015 de Las Vegas, Thierry Sachot, président de la Cité des objets connectés et Philippe Ménard, Directeur Opérationnel viennent rencontrer les start-up françaises afin de leur présenter la cité et ses services.

3 objectifs pour l’internet des objets :

La cité des objets connectés  permet aux porteurs de projets d’accéder rapidement à l’ensemble des étapes nécessaires à la production d’un prototype fonctionnel de leur produit, en leur offrant l’accès à des moyens humains et matériels très performants et adaptés à leurs besoins. Ils pourront bénéficier notamment d’imprimantes 3D métal et plastique, des conseils d’experts en électronique, en plasturgie ou en mécanique, afin de passer rapidement un objet connecté de l’étage 0 (Phase de prototypage) à l’étage 1 (Phase d’industrialisation et de présérie) puis à l’étage 2 (Phase de production).

cite-objets-connectes-makers-angers-ces

La Cité occupera dans un premier temps une surface de 3.000 m² dotée d’espaces spécifiquement aménagés pour accueillir les porteurs de projets dont une zone de bureaux et une autre dédiée au prototypage rapide ainsi qu’à l’innovation industrielle. Dans un second temps, une surface supplémentaire de 3.000m² sera réservée à l’intégration finale des productions de série.

Mise en oeuvre :

La première équipe d’une dizaine de personnes est en phase de constitution, sous la houlette de Thierry Sachot, Président, Philippe Ménard, Directeur opérationnel et Eric Carreel, Président d’honneur. Les équipements seront commandés au cours du premier trimestre 2015 pour un premier investissement de 2M€. La cité des objets connectés sera inaugurée en Mai 2015.​

source : communiqué – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur