M2M

Cisco prévoit 16,7 millions d'objets connectés en France en 2019

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Cisco dévoile ses prévisions sur l’évolution du trafic internet mondial et français concernant les données mobiles.

Selon  les dernières prévisions actualisées du Cisco Visual Networking Index™ sur le trafic mondial de données mobiles pour la période comprise entre 2014-2019, le développement actuel des connexions M2M, des terminaux mobiles et des objets connectés constituent des facteurs clés de la croissance significative du trafic mobile mondial. Cisco fait partie du classement des 20 entreprises les plus influentes dans l’internet des objets.

cisco-hq

Les prévisions de l’étude Cisco VNI s’appuient sur les estimations d’analystes indépendants ainsi que sur des études de l’utilisation réelle des données mobiles. Cisco utilise ces informations afin d’établir ses propres estimations relativent à l’adoption des applications mobiles. Des facteurs clés, tels que la vitesse mobile haut-débit ou la puissance des terminaux, sont également pris en compte dans les prévisions et les résultats annoncés.

Les apps Cloud vont dominer internet :

Selon Cisco, le trafic de données mobiles sera multiplié par 8 en France d’ici à 2019. A l’horizon 2019 la France comptera 59,5 millions d’utilisateurs d’appareils mobiles soit 90% de la population nationale. Le nombre d’objets connectés en France devrait atteindre 16,7 millions d’ici 2019, contre 3,1 millions en 2014,  soit un taux de croissance annualisé de 40%. En 2019, les applications basées dans le Cloud devraient représenter près de 90 % du traffic web.

L’explosion actuelle du trafic intelligent (99% des flux en 2019) s’explique par diverses tendances : l’adoption de smartphones dans le monde entier, la résurgence des ordinateurs portables proposant des fonctions de tablettes et l’essor des applications Machine-to-Machine. En France, la 3G a supplanté la 2G depuis 2013. En 2019, les réseaux 4G assureront 37.8 % des connexions et génèreront 81 % du trafic.

Parmi les chiffres les plus marquants des prévisions de croissance du trafic mondial de données mobiles, Cisco VNI révèle que le trafic mondial mobile devrait atteindre 292 exaoctets en rythme annualisé d’ici 2019. En France, le trafic de données mobiles atteindra 249,5 pétaoctets par mois en 2019 –l’équivalent de 62 millions de DVD chaque mois– soit une hausse de 31,7 pétaoctets par mois par rapport à 2014.

5g

Multiplication des connexions mobiles

À l’horizon 2019, le monde hébergera près de 11,5 milliards de connexions/appareils compatibles avec les réseaux mobiles, dont 8,3 milliards de connexions M2M contre 7,4 milliards en 2014. En France, le nombre de connexions M2M va croître de 7,2 fois entre 2014 et 2019 en atteignant les 92 millions de connexions. e phénomène devrait encore s’accéléréer grâce aux vitesses de connexion plus rapides offertes par la 5G.

Globalement, Cisco révèle que le nombre de dispositifs intelligents portables dans le monde devrait être multiplié par 5, atteignant ainsi le chiffre faramineux de 578 millions d’unités d’ici 2019 (contre 109 millions en 2014). En France, le nombre de dispositifs atteindra 16,7 millions d’ici 2019, contre 3,1 millions en 2014, un taux de croissance annuel de 40%.

Cisco-systems

L’essor de la connectivité 4G

De nombreux fournisseurs de services procèdent actuellement au déploiement de technologies 4G, afin de répondre à la forte demande de la part du grand public et des professionnels en matière de services et de contenus sans fil. Cisco établi ainsi que :

  • 26% de l’ensemble des appareils et connexions dans le monde pourront utiliser la 4G d’ici 2019.
  • Le nombre de connexions 4G dans le monde sera, d’après les prévisions, multiplié par 18, passant ainsi de 459 million en 2014 à 3 milliards en 2019.
  • D’ici 2017, la 3G aura supplanté la 2G en tant que première technologie cellulaire en parts de connexions.
  • En 2014, les connexions 4G représentaient 40 % du trafic total de données mobiles dans le monde. En 2019, ce pourcentage s’élèvera à 68 %
  • D’ici 2019, les connexions 4G représenteront 5,6 Go de trafic mobile mensuel, soit 5,4 fois le volume de données d’une connexion non-4G, qui s’élève en moyenne à 1,0 Go/mois.

En ce qui concerne la France les connexions 4G vont progresser de 500% entre 2014 à 2019 et le trafic 4G sera multiplié par 17 dans cet intervalle. Les connexions 4G représenteront 37,8% des connexions mobiles totales et 81,0% du trafic total de données mobile.

Via

 

Partager
A propos de l'auteur