Chronodrive propose le scanner Hiku pour faire ses courses connectées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Chronodrive est le premier acteur français à se lancer dans les courses connectées. Comme l’Amazon Dash, son scanner vous permet de tenir votre liste de courses à jour dès que vous terminez un produit.
Chronodrive nous a adressé un produit bien sympa hier après-midi : le scanner Hiku (caché dans un joli coffre-fort…). Comme nous vous en parlions l’année dernière, Hiku a été créé par 2 ex-employés de Palm qui ont conçu un scanner permettant de scanner les produits que vous finissez à la maison afin de les recommander aussi tôt auprès de votre enseigne préférée.
 

A l’instar d’Amazon qui annonçait en avril 2014 la sortie d’Amazon Dash, un scanner similaire destiné à servir son service de livraison de produits frais : Amazon Fresh, disponible uniquement aux Etats-Unis pour le moment.
hiku face

Présentation du scanner Hiku :

Hiku n’aura pas attendu beaucoup pour convaincre les premiers retailers du bien fondé de sa solution. Hiku est basé sur le même principe que le Dash d’Amazon et a le mérite d’être apparu en premier. Le succès qu’à connu Hiku a été tel à ses débuts que sa sortie en automne 2013 a tout simplement aboutie à une rupture de stock rapide… Depuis le mois d’avril, les rumeurs d’applications en France courraient et si on s’attendait à ce que les enseignes de centres commerciaux traditionnels s’y mettent pour digitaliser un peu leur expérience client… c’est finalement le pionnier du drive, Chronodrive (son inventeur en 2004) qui a dégainé le premier en associant le scanner Hiku à son expérience utilisateur : on scanner les produits souhaités via Hiku, ils sont importés dans l’application Chronodrive pour iOS et Android… puis on n’a plus qu’a valider sa commande et de passer récupérer ses achats au Chronodrive le plus proche. Il en existe partout en France mais ce sont les départements de Nord et de la Haute-Garonne qui sont les mieux lotis avec respectivement 10 et 5 magasins chacun.
chronodrive-carte
Robin Vermandel, en charge de l’expérience client chez Chronodrive, explique :

“L’innovation pragmatique est inscrite dans les gênes de Chronodrive. Inventeur du drive, nous avons révolutionné en profondeur la manière de faire les courses alimentaires. 10 ans après l’ouverture du premier magasin à Marcq en Baroeul, le drive fait partie intégrante du paysage de consommation des Français. Aujourd’hui, nous confirmons cette longueur d’avance en testant pour la première fois en France HIKU, qui va faire disparaitre la traditionnelle liste de courses des foyers connectés. L’objectif : proposer une expérience de courses sans aucune friction aux clients d’aujourd’hui, offrir une définition inédite de la simplicité et du confort d’achat. “

Découvrez le concept des courses connectées dans la vidéo ci-dessous :

Le marché du drive en France :

Cette forme de courses, qui consiste à commander les produits souhaités sur internet et d’aller les chercher en voiture à un point de retrait rapide, est désormais bien entrée dans les habitudes des consommateurs français et a littéralement explosé au cours des 3 dernières années. On estime que 25% des ménages utilisent le « drive » (3.000 point de retrait en France) et que près de 3 millions de Français le fréquentent au moins 10 fois par an, ce qui représenterait près de 23 % de leurs dépenses annuelles, selon Kantar Worldpanel et Xerfi. Ce circuit de distribution alternatif et innovant est aussi le plus digital du secteur de la grande distribution et réalise 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. L’étude Drive Insights estime que ce sont les supermarchés Leclerc et le groupe Auchan qui tirent le mieux leur épingle du jeu dans ce domaine. La part de marché du drive dans l’univers des produits de grande consommation est passée de 0,7 % en janvier 2011 à 3,9 % en janvier 2014, où il était le seul circuit de distribution à gagner des parts de marché. Fin 2015, Kantar estime que le drive devrait peser entre 6 % et 8 % du marché alimentaire français, soit autant que les magasins de proximité. Rob Katcher, CEO de Hiku, explique :

« Seul pur-player du drive, Chronodrive a bâti son concept dès l’origine sur des technologies innovantes. En intégrant pour la première fois hiku à sa solution drive, il passe la vitesse supérieure dans  la notion de service et de gain de temps offert à ses clients.» 

Chronodrive mise sur Hiku :

C’est sur ces perspectives joyeuses que Chronodrive entend pousser l’usage d’accessoires connectés pour renforcer sa position dans ce domaine. Chronodrive, qui n’accueil pas de public et ne propose que ce mode de retrait des commandes passées en ligne, mise beaucoup sur cette forme hybride de commerce de proximité et sur la digitalisation de la population. De fait, nous sommes de plus en plus nombreux à posséder des smartphones et à les utiliser comme tels. Au total, ce sont plus de 70 magasins qui sont concernés par le Hiku. Les clients de Chronodrive pourront bientôt, comme moi, scanner le code-barre d’un produit (ou l’énoncer oralement) qu’on veut acheter pour l’enregistrer sur sa liste de course en ligne.

Notre Hiku, gentillement envoyé par Chronodrive...

Notre Hiku, gentillement envoyé par Chronodrive…

C’est le genre d’idée vraiment intéressante pour laquelle je suis content de tester la version bêta. Pas comme le bouton connecté Darty, par exemple, que vous ne pressez qu’à contre-coeur car vous voulez solliciter le SAV…
A très vite pour un test complet du service 😉

source : PRweb.com

Partager
A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. Quel dommage que la vidéo prive tous ceux qui pourraient être intéressés au premier chef, d’un authentique commentaire ! Si on veut écouter de la musique, on a d’autres solutions qu’un tutoriel qui n’explique rien même s’il montre tout ! Trop souvent, des initiatives de ce genre excluent malencontreusement les gens qui, grâce à elles, pourraient intégrer les usages et devenir des consommateurs à part entière, au lieu de rester, d’être maintenus dans une condition d’Handicapé. Le e-commerce est une alternative phénoménale pour accéder aux fiches produits des PGC produits de grande consommation. Le Drive une alternative parfaite pour toutes les personnes qui, gênées pour circuler dans les points de vente physique, seraient empêchées d’y faire leurs courses. Un dispositif comme celui-là, associé aux nouveaux usages de covoiturage, pourrait permettre à toutes les personnes empêchées de lire, ou à mobilité réduite, de faire leurs courses comme tout le monde, ajoutant qui plus est le lien social et de proximité LA CERISE SUR LE GÂTEAU. Ce scanner par exemple pourrait permettre à tous ceux qui ne peuvent pas identifier les produits grâce à leurs étiquettes, d’acquérir l’autonomie qui leur manque, en intégrant la société Bref, un progrès qui pourrait estomper les discrimination au lieu de ça il creuse les fractures… En espérant que peut-être grâce à vous, ses concepteurs auront l’idée de voir plus loin, faire en sorte qu’une appli iphone puisse remplacer ce scanner, ou coupler ce scanner pour que tous y ait accès, par exemple grâce à voiceover…

    • Techniquement c’est déjà possible à ma connaissance, mais croyez-vous que chaque distributeur a envie de partager sa base de données de codes barres avec les autres? …au risque de s’exposer à des contrefaçons ou à des publicités comparatives… la réponse est non.
      Votre vision est louable et je partage votre souhait, mais occulte cependant la réalité économique à laquelle fait face le distributeur. C’est celle là qui prime dans le cas d’une innovation d’usage comme celle-ci. On peut le regretter, mais c’est la réalité 🙁

    • L’application Chronodrive permet déjà cette fonction de scan avec le scanner de Moodstocks. On peut scanner les codes barre. D’autres, comme Monoprix propose même de scanner les packagings.
      Mis à part pour le buzz difficile de comprendre l’intérêt de Hiku.
      Hiku : équipement des foyers 0
      Smartphone : plusieurs millions

      • Mis à part si vous l’avez testé, je trouve votre jugement un peu hâtif.
        En fait je l’utilise depuis plusieurs semaines par exemple.
        L’avantage versus tout scanner de code barres, c’est que ce même scanner sert à tous… toute la famille peut scanner des produits avec Hiku pour contribuer à la liste des courses tandis qu’un smartphone est trop perso et trop souvent dans sa poche pour que les autres puissent s’en servir…. qu’en dites-vous?