Wuxi : capitale chinoise des objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Séduits par les objets connectés, les dirigeants chinois veulent reconvertir Wuxi, ancienne cité industrielle de la province côtière du Jiangsu, en une ville modèle pour l’internet des objets.

A l’occasion de la 4e Exposition internationale de l’Internet des objets organisée dans la ville chinoise de Wuxi, les autorités chinoises entendent faire de cette ville de l’est de la Chine (à 1h de route au nord-ouest de Shanghai) un laboratoire géant pour l’expérimentation de l’internet des objets.
Dans le cadre du dernier plan quinquennal de la Chine pour diversifier ses champs d’expertise et gommer son image présentant le pays comme un lieu de fabrication à bas coûts, l’internet des objets est considéré comme un axe de croissance. Séduits par les objets connectés, les dirigeants chinois veulent reconvertir Wuxi, ancienne cité industrielle de la province côtière du Jiangsu, une ville modèle pour l’internet des objets.
wuxi-objets-connectés
A Wuxi, tout est mis en œuvre pour attirer les entreprises innovantes et les scientifiques de premier plan afin de nourrir le tissu économique local.

Route connectée :

Pour réguler le trafic routier dans les rues de Wuxi, des feux tricolores connectés ont été installés en centre ville, ils réagissent en temps réel au flux des voitures pour décongestionner les voies principales.

Pollution sous contrôle :

Le lac de Wuxi, de même que ses rivières sont équipés de détecteurs de pollution de manière à pouvoir contrôler le niveau de pollution ambiante, réguler la vitesse, mettre à disposition des vélos électriques, etc.

 Un centre de test unique au monde ?

Depuis 2009, Wuxi est la ville désignée pour accueillir le projet pilote chinois pour l’internet des objets, qui lui permet de bénéficier des largesses des pouvoirs publics : subventions, loyers modérés pour les entreprises qui viennent s’y installer, etc.
En à peine plus de 4 ans, 1.000 entreprises se consacrent exclusivement au développement de telles technologies. L’industrie des objets connectés embauche à Wuxi près de 100.000 personnes et génère déjà plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Wuxi s’est dotée de parcs industriels dont la proximité avec les universités renommées de Shanghai permet d’attirer des scientifiques de premier plan. L’eau du lac de Wuxi est désormais propre, et c’est en partie le cas grâce à des technologies développées par et pour les chinois.
wuxi-objets-connectes
Servant de centre de recherche à ciel ouvert, Wuxi accueil désormais près de 40 centres de production et collabore directement avec l’armée et la NDRC, puissante agence de planification et de mise en oeuvre de la politique du gouvernement chinois. Et leurs représentants siègent aussi à l’ISO où l’on élabore les normes mondiales, y compris pour les objets connectés.
L’avenir de l’internet des objets serait-il à l’est ?

source :  latribune.fr

Partager
A propos de l'auteur