Tour d’horizon de l’évolution du marché de IoT à l’horizon 2020/2025

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aruco est partenaire du salon IoT World de Paris, qui a dressé pour vous les principaux chiffres clés avancés par les experts du secteur.

Le marché de l’Internet des objets connait une véritable explosion, tant auprès des particuliers que des entreprises, et ce quelles que soient leurs tailles, de la PME à la multinationale. Pour répondre à une forte demande sur ce secteur,  le salon IoT World (organisé par Cherche Midi Expo/Groupe Solutions) a dressé un tour d’horizon des différentes prévisions concernant les objets connectés.

Ce salon été conçu pour être l’événement annuel des acteurs de l’internet des objets, fait d’échanges, de partage d’information et de rencontres professionnelles entre fabricants et développeurs d’objets connectés, opérateurs télécoms, hébergeurs et intégrateurs.

Aruco est partenaire du salon IoT World, qui se déroulera les 23 & 24 mars 2016 à la porte de Versailles.

badge-iot-world

Chiffres clés concernant l’IoT

Cisco prévoit que d’ici 2020, 50 milliards d’objets pourraient être connectés à Internet, alors que les chercheurs de Gartner ou de Strategy Analytics ont proposé des chiffres allant de 26 milliards à 33 milliards. Les prévisions de vente sont également impressionnantes : Yole Développement estime que le marché mondial pourrait atteindre 400 milliards de dollars d’ici 2024.

Selon le cabinet IDC, le marché de l’Internet des objets devrait peser 1,7 milliard de dollars en 2020, soit une croissance annuelle moyenne de 17%.

Toujours selon IDC, le marché est en effervescence. En 2020, son volume d’affaires global sera évalué à 1’700 milliards de dollars (1,7 billion), contre 655,8 milliards de $ en 2014, soit une croissance moyenne de 17%/an. si l’on se fie aux récentes prédictions du cabinet IDC.

En 2020, les modules et capteurs connectés (hors tablettes et smartphones), représenteront à eux seuls près d’un tiers du volume d’affaires de ce marché. Les plateformes dédiées à l’internet des objets s’octroieront également une large part du gâteau. 

idc-chiffres-etude-consulting-consultant

38 milliards d’objets connectés en 2020

Selon Juniper Research, le nombre d’objets connectés avoisinera les 38,5 milliards en 2020, contre 13,4 milliards en 2015: une hausse de plus de 285%.

60% des objets connectés seront achetés et utilisés en entreprise selon Deloitte

Selon les prédictions du cabinet de conseil et d’audit Deloitte, près d’un milliard d’objets connectés supplémentaires devraient être achetés en 2015 et ce sont les entreprises qui généreront 60% des bénéfices économiques de ce marché.

Par conséquent, Deloitte estime que 90% des revenus issus des services créés pour l’internet des objets seront générés par les entreprises et non par les particuliers. Le cabinet estime qu’à terme, 60% des objets connectés sans-fil seront achetés, payés et utilisés par des entreprises (en terme de volume).

afrique-communications-objets-connectes

Le développement des projets liés aux objets connectés

Selon une étude Markess International Les pratiques liées aux objets connectés commencent à émerger dans les entreprises les plus matures. Plus de 30% des décideurs interrogés indiquent avoir mené ou avoir en cours des projets sur ces sujets, avec des échéances qui se précisent (d’ici à 2017).

Le marché de l’IOT : un fort impact économique à l’horizon 2025

Un nouveau rapport du McKinsey Global Institute  a analysé plus de 150 cas d’utilisations de l’IOT , allant des personnes utilisant des matériels de santé et de bien être aux fabricants utilisant des capteurs pour optimiser la maintenance des équipements et pour protéger la sécurité des travailleurs . Cette analyse portant sur les applications IoT prévoit que ce marché passerait  de $3,9 trillions de $11,1 trillions par an d’ici 2025.

L’IoT devrait booster de nombreux secteurs en difficulté

Entre les secteurs Textile, Automobile ou encore des biens de grande consommation, l’IoT devrait redresser les chiffres des ventes parfois en berne depuis plusieurs années. On estime ainsi à 420 millions le nombre de voitures connectées en circulation d’ici 3 ans et à 19 millions le nombre de vêtements connectés rien que cette année, à l’instar du Jean connecté de Kaporal et Buzcard !

Et pour pourvoir au développement de ces secteurs, l’IoT devrait être également source d’emplois puisque rien que sur l’année 2014, 1,7 million de développeurs ont travaillé en totalité ou en partie sur des projets liés à l’Internet des objets.

open-data-serveurs-données

Protection des données et objets utiles

La santé et l’énergie devraient être les 2 secteurs les plus impactés par l’internet des objets d’ici 10 ans. On estime ainsi aujourd’hui à 80% le nombre d’objets connectés présentant des failles de sécurité, soit 4 milliards d’appareils…

Impact des objets connectés sur la consommation électrique

Les conclusions d’un rapport de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) daté du 2 juillet dernier relève un gaspillage massif d’énergie et d’argent :«  La demande d’électricité de nos économies de plus en plus numériques se développe à un rythme alarmant ». En effet, 14 milliards d’appareils connectés sont désormais en circulation de manière omniprésente dans nos vies et internet pollue désormais autant que le trafic aérien mondial.

La tendance semble durable : en 2020, on estime que les objets connectés seront au moins 50 milliards et dans 6 ans, les objets connectés généreront une valeur ajoutée totale de 8.900 milliards de dollars.

Partager

Laisser un commentaire