CarPlay, : Apple propose iOS en voiture

Pinterest LinkedIn Tumblr +

CarPlay est une fonction au sein de l’iPhone permettant d’amener l’écosystème du smartphone directement sur l’écran tactile de la voiture.

En 2001, Apple présentait l’iPod, puis l’iPhone en 2007 et l’iPad en 2010. 3 révolutions qui ont changé le monde. Depuis, Apple est attendue dans de nouveaux secteurs d’activité pour de nouvelles révolutions. Citons notamment le wearable computing avec l’iWatch ou la télévision avec l’iTV mais il est question ici de rumeurs, tout comme le possible rachat du constructeur automobile Tesla. En revanche, l’arrivée de la Pomme dans le monde des voitures connectées est bel et bien une réalité avec CarPlay, une nouvelle fonctionnalité des iPhone amenant l’écosystème d’iOS directement au sein du véhicule de l’utilisateur. Analysons tout ça.

carplay

CarPlay, qu’est-ce que c’est ?

Apple CarPlay n’est pas véritablement un objet connecté, ni même une percée d’Apple dans l’industrie automobile. Il s’agit en réalité d’une fonctionnalité destinée aux iPhone équipés d’un port lightning, comprenez l’iPhone 5, 5C et 5S (et oui… l’iPhone 4S se voit doucement mis à la retraite). Le principe est simple : déporter (ou plutôt apporter) l’écosystème iOS de l’iPhone directement sur l’écran tactile d’un véhicule. Ce sont donc toutes les fonctions de l’iPhone qui se retrouvent accessibles dans la voiture à l’image de la musique via l’iPod ou encore des différentes applications Apple comme Plans par exemple. Des applications tierces sont également au programme dont Spotify et iHeart Radio dans un premier temps.

Découvrez l’intégration de CarPlay chez Volvo en vidéo :

Le but est donc de simplifier la vie à bord de l’utilisateur grâce à un système réduisant les risques d’inattention. Et contrairement aux systèmes propriétaires des constructeurs automobiles (R-Link chez Renault, Peugeot Connect chez Peugeot…), il n’est point question ici de payer pour bénéficier de cette solution. Il s’agit d’une fonctionnalité intégrée directement au sein de l’iPhone.

Pour fonctionner, l’iPhone doit être branché par câble à un port USB de la voiture (aucune information concernant sa fonctionnalité en Bluetooth). Une fois connecté à la voiture, certaines icônes de l’iPhone sont affichées sur l’écran de la voiture. Le tout se dirige à la voix grâce à l’assistant vocal Siri. Il devient donc possible de répondre à ses messages, à ses mails, de lancer sa musique, d’appeler quelqu’un ou de déterminer une destination simplement à la voix.

Reste à savoir les voitures compatibles. A l’heure actuelle, Apple a sélectionné Mercedes-Benz, Volvo et Ferrari pour lancer le système. Cependant, un très grand nombre de marques ont d’ores et déjà signé avec la Pomme pour rendre cette technologie compatible avec leurs véhicules à l’image de BMW, Opel, Ford ou encore PSA pour les français.

carplay model

CarPlay dans la réalité, ça donne quoi ?

Les constructeurs automobiles n’ont pas attendu Apple pour rendre les smartphones compatibles avec leurs véhicules. De nombreuses voitures possèdent les fonctionnalités Bluetooth permettant le streaming audio de la musique ainsi que la possibilité de téléphoner sans toucher le téléphone. Quel intérêt de se réjouir de l’arriver d’Apple ?

carplay phone

Tout simplement car Apple possède un réel savoir faire dans l’intégration d’interfaces très simple d’utilisation, contrairement aux constructeurs. Il faut reconnaître que les interfaces des voitures sont assez pauvres et pas forcément bien pensées. Par ailleurs, Siri n’est pris en charge que par un nombre très réduit de véhicules. Il est bien souvent nécessaire de le déclencher manuellement en appuyant sur l’iPhone pour répondre à un message ou un mail, ce qui n’est pas du tout recommandé lorsque l’on roule, pour des raisons de sécurité.

carplay message

En ce sens, l’accès rapide à Siri grâce à une simple pression sur un bouton du volant permet une utilisation du smartphone en toute sécurité, même si l’attention se retrouve tout de même diminuée. Il devient donc possible de répondre rapidement à ses mails ou ses messages ainsi que de passer des appels. Autres nouveautés : l’utilisation de Plan. Quelle différence avec les GPS intégrés dans les voitures me direz-vous ? Simplement son intelligence. En effet, l’application de cartographie d’Apple analyse les contenus de l’iPhone (contacts, mails, messages, agenda…) pour prédire les trajets de l’utilisateur. Imaginez : vous rentrez dans votre voiture et le GPS vous guide automatiquement vers votre rendez-vous, sans rien demander. Loin d’être primordiale mais une fonctionnalité pratique.

carplay maps

Reste à savoir quelles seront les applications tierces compatibles. On pense notamment à Google Maps ou encore Waze ainsi qu’Evernote pour les notes rapides ou encore Google Music ou Deezer pour la musique. Est-ce qu’Apple va permettre une utilisation des applications concurrentes ou préfère limiter ce service seulement aux siennes ?

En plus de Plan, c’est également l’iPod qui arrive sur l’écran tactile de la voiture avec une interface beaucoup plus simple d’utilisation que ce que propose actuellement les constructeurs. Espérons que les temps de latences visibles sur certains modèles de véhicules soient gommées par cette solution Apple.

carplay music

Autre interrogation : pourquoi sélectionner Ferrari parmi les premières marques compatibles ? Pour confirmer le positionnement haut de gamme ? Espérons que les voitures récentes intégrant des écrans tactiles, comme la nouvelle Peugeot 308 par exemple, seront compatibles avec ce système. Il est d’ailleurs intéressant de noter la non présence du français Renault parmi les constructeurs compatibles. Provisoire ou définitif ?

Toujours concernant la compatibilité, Apple annonce une nouvelle qui va en faire crier plus d’un : la non compatibilité avec l’iPhone 4S. La mise à jour d’iOS 7 avait déjà privé cet appareil de certaines fonctionnalités mais Apple en rajoute une couche en mettant un peu plus à la retraite le premier iPhone ayant intégré Siri, sorti en 2011.

Dans tous les cas, la solution semble prometteuse même si quelques bémols rapidement venir gâcher l’expérience comme la non possibilité d’utiliser l’iPhone une fois celui-ci branché à la voiture. Cela signifie qu’un passager ne peut pas écouter sa musique sur la voiture via CarPlay tout en écrivant des SMS. Cela renforce l’idée que CarPlay s’adresse exclusivement aux conducteurs et non aux autres passagers. Autre bémol : l’utilisation de Siri. Depuis sa sortie, le logiciel de reconnaissance vocale a bien évolué mais son intelligence est toujours stocké dans les serveurs d’Apple. En d’autres termes, il est nécessaire d’avoir une connexion internet pour utiliser Siri, ce qui n’est pas toujours le cas sur la route. De plus, le fait de passer d’une antenne à une autre lorsque l’on roule provoque bien souvent des pertes de réseaux rendant l’assistant vocale inutilisable à certains moments. Comment Apple va répondre à ce problème ?

Intégration de CarPlay chez Volvo (à gauche) et Mercedes (à droite):

  carplay volvo                           carplay mercedes

CarPlay, prix et disponibilité

Présentée lors du salon automobile de Genève, CarPlay n’est pas vraiment un objet connecté à proprement parlé mais plutôt une solution logicielle apportant l’univers iOS dans votre voiture. Disponible gratuitement lors d’une prochaine mise à jour, CarPlay montre les ambitions d’Apple et sa volonté d’intégrer son OS mobile dans les objets que nous utilisons tous les jours.

Espérons qu’un  grand nombre de modèles de voitures soient compatibles et que les constructeurs adaptent de manière simple et transparente cette fonctionnalité au sein de leurs véhicules.

Mais Apple n’est pas le seul à s’intéresser à ce marché. Google a également présenté des solutions intégrant Android directement dans l’écran tactile des véhicules. Après la guerre des mobiles et des tablettes, place à la guerre des voitures. Doit-on attendre Microsoft avec Windows Phone sur ce marché ?


(source)

Partager
A propos de l'auteur