#IoT British Telecom veut améliorer la sécurité des voitures connectées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

BT annonce aujourd’hui le lancement de ‘BT Assure Ethical Hacking for Vehicles’, un nouveau service de sécurité conçu pour tester l’exposition des voitures connectées aux cyber-attaques et ainsi aider l’ensemble des acteurs de l’industrie de l’automobile intelligente à développer des solutions de mobilité plus sûres.

Les voitures connectées s’appuient sur différentes méthodes de connectivité telles que le WiFi, les liaisons de données mobiles en 3G ou 4G, le Bluetooth et d’autres technologies sans-fil, qui apportent de nouvelles fonctionnalités. Cela peut être des systèmes prédictifs pour contourner les embouteillages, améliorer la performance du véhicule ou même divertir ses passagers.

credit image : Shutterstock

Mais la multiplication de ces technologies suscite des inquiétudes quant à la capacité des hackers à accéder et prendre le contrôle des fonctions critiques de ces véhicules. Ils pourraient aussi utiliser des informations recueillies à des fins commerciales, notamment pour cibler les comportements des automobilistes plus précisément.

Grâce à une équipe interne d’experts en sécurité au niveau mondial, British Telecom entend développer la communauté de « hackers éthiques » qui s’intéressent aux voitures connectées. Ceux-ci appliquent une méthode standardisée en imitant les attaques des hackers afin de tester les systèmes, signaler les vulnérabilités et formuler des recommandations. British Telecom étend désormais cette expertise pour conseiller les constructeurs automobiles, les compagnies d’assurance et les autres acteurs de l’industrie, dans le but d’identifier et de corriger les vulnérabilités avant que les clés du nouveau véhicule soient remises à son propriétaire.

carplay mercedes

Le service ‘BT Assure Ethical Hacking for Vehicles’ permet notamment de vérifier la sécurité de la voiture connectée de bout en bout  en testant et en vérifiant l’ensemble des systèmes qui interagissent avec elle, du point de vue des interfaces accessibles de l’intérieur ou des connections externes. Selon Hubertus von Roenne, VP Global Industry Practices de BT Global Services :

« Les véhicules sont désormais des objets connectés, confrontant les fabricants et les fournisseurs à un tout nouveau monde d’enjeux de sécurité. Nous avons vu, par exemple, des voitures infectées par un logiciel malveillant en se connectant à une borne de recharge – car personne ne s’attendait à ce que cela soit possible. Nous utilisons l’expertise et les connaissances de nos consultants en Ethical Hacking pour identifier ces vulnérabilités avant que d’autres ne le fassent. British Telecom a des dizaines d’années d’expérience dans la sécurisation d’objets connectés et de systèmes intégrés pour de nombreux secteurs d’activité et nous sommes très fiers de proposer aujourd’hui cette expertise à l’industrie automobile. »
Partager
A propos de l'auteur