BPI France investit 33M€ et prend 5% des drones de Parrot

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
A l’occasion de son augmentation de capital de 299M€, lancée hier, Parrot a confirmé que BPI France allait acquérir 5% du champion français des drones, pour 33 millions d’euros.
Parrot, groupe français coté depuis 2006 (Euronext), est le spécialiste français des drones et des objets connectés robotisés. Filialisée depuis peu, l’activité drones de Parrot représente désormais la majorité du chiffre d’affaires du groupe et est au cœur de la stratégie de levée de fonds.
parrot-bebop2-drone-3-credit-makezine

Ci-dessus, le nouveau drone Bebop 2

Les 299M€ levés sous forme d’augmentation de capital permettront notamment à Parrot d’accélérer significativement son développement et de consolider son rôle de leader international sur les marchés des drones grand-public et professionnels.

Parrot mise sur sa capacité d’innovation, sur le renforcement de son organisation et de son réseau de distribution et sur des acquisitions ciblées sur le segment professionnel pour profiter de l’expansion forte et rapide du marché. Parrot a notamment procédé à plusieurs rachats de sociétés spécialisées au cours des derniers mois, dont EOS Innovation, Sensefly, MicaSense ou Iconem.
eos-innovation-e-vigilante
De son coté, BPI France investit massivement dans les objets connectés avec environ 82 millions d’euros investits dans plus de 43 projets jusqu’ici.
L’investissement de Bpifrance vise à participer au développement de Parrot en lui donnant les moyens financiers pour mettre en œuvre sa stratégie ambitieuse dans les drones, aux côtés du dirigeant, Henri Seydoux qui a fondé Parrot en 1994 et qui investit personnellement environ 90M€ dans la levée de fonds.
Celui-ci a déclaré :

« Parrot est une entreprise largement tournée vers l’international, tant au niveau de son chiffre d’affaires que de son capital. Aujourd’hui nous sommes très heureux que Bpifrance ait identifié le potentiel de développement de la nouvelle industrie des drones et souhaite accompagner notre prochaine phase de croissance dans les drones civils grand public et professionnels. »

Via

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire