BPI France injecte 23 millions d'euros pour les objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le cadre du projet Felin, la banque publique d’investissement ‘BPI France’ va accorder une aide exceptionnelle aux 10 entreprises qui collaborent pour développer de nouveaux équipements pour les objets connectés en 4G.

Dans le cadre du Programme d’Investissement d’AvenirBpifrance va accorder la somme de 23 millions d’euros pour aider les 10 PME et ETI françaises dans le cadre du développement du Projet Felin (pour « Futur Equipement LTE Intégré avec virtualisatioN »), un projet de recherche et développement structurant pour la compétitivité (PSPC). Pour le compte de l’État, Bpifrance gère une enveloppe de 550 millions d’euros destinée au cofinancement des PSPC dans le cadre de l’action « Financement des entreprises innovantes, renforcement des pôles de compétitivité » des Investissements d’avenir.

bpifrance-immeuble

Lancé au mois de Novembre 2014 pour une durée de 36 mois, Felin dispose d’un budget global de 56 millions d’euros pour développer des circuits intégrés et des équipements de nouvelle génération à destination des objets connectés via le réseau 4G, et ce partout dans le monde, notamment pour les constructeurs automobiles qui misent sur la voiture connectée.

La 4G, moteur du développement des objets connectés :

Les objets connectés et le développement de la 4G en France représentent un potentiel de marché considérable pour les acteurs industriels français, comme on a pu le constater au dernier Consumer Electronic Show de Las Vegas. Le communiqué de BPI France, à ce sujet, précise :

“Selon les analystes, ce sont 50 à 80 milliards d’objets connectés qui devraient être utilisés dans les 10 ans à venir, dont 2 milliards le seraient directement en 4G.”

Selon Xerfi, le marché français des objets connectés pèsera 500 millions d’euros en 2016. Face à ce potentiel, 10 PME et ETI françaises reconnues sur le marché des télécoms ont décidé de collaborer ensemble afin de redonner à la France une vraie part de marché dans les télécoms européens. Récemment, les opérateurs européens et autres acteurs concernés se sont notamment rassemblés au sein de la LoRa Alliance, afin de développer l’interopérabilité de leurs réseaux et faciliter ainsi le développement de solutions machine-to-machine transfrontalières.

antenne-reseau-3G-4G

Parrot proposera la connexion en voiture :

Grâce à ces financements, Parrot –qui est l’un des chef de file du projet Felin– va pouvoir proposer des offres de nouvelle génération permettant d’ajouter à son offre actuelle (modules d’antennes intelligentes) l’accès à Internet à bord des voitures, au travers de connexions 4G sécurisées. Les modules de Parrot proposent déjà de créer un hotspot dans la voiture pour offrir des services multimédia aux passagers. Grâce au projet Felin, cette connexion pourra s’effectuer directement via une antenne 4G intelligente et permettra de connecter d’autres outils du véhicule au cloud pour des services plus avancés comme l’aide à la conduite. A terme, cela devrait permettre de réduire significativement le coût des véhicules connectés.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur