BPI France a investi €82 Millions dans 43 projets d'objets connectés !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon un chiffre de France Stratégie, BPI France aurait investi près de 82 millions d’euros dans des projets liés à l’internet des objets connectés depuis sa création.

Selon une étude de Xerfi relayée par ServicesMobiles.fr, la part des objets connectés dans le montant des dépenses des Français en matière de High-Tech a largement progressé au profit des objets connectés.

Si les dépenses se situaient autour de 1,5 % en 2013 (soit à peine 150 millions d’euros), la progression significative de ces dépenses pourrait atteindre 500 millions d’euros l’an prochain et dépasser la barre des 25% à l’horizon 2020, car de plus en plus d’accessoires seront connectés.

bpifrance-immeuble

La majorité de la valeur de l’internet des objets demeure cependant concentrée sur les applications B2B. Les entreprises en capacité d’investir parviennent en effet à réaliser bien plus d’économies ou de gains de productivité grâce aux objets connectés.

C’est la raison pour laquelle certains prédisent que bientôt, 60% des objets connectés seront achetés et utilisés par les entreprises (Deloitte). Selon une enquête de Strategy Analytic auprès de 450 entreprises du monde entier à travers 45 marchés verticaux en Juin 2015. La plupart d’entre elles souhaitent en effet résoudre des problèmes qui touchent les opérations quotidiennes ou tout simplement à inventer de nouveaux services et produits pour se différencier.

82 millions dans l’IoT !

En France, BPI France est l’organisme de référence pour le financement de tels projets innovants. Cette ‘banque publique d’investissement’ a vocation à soutenir la création et le développement des entreprises en investissant 8 milliards d’euros d’ici à 2017 dans les entreprises françaises.

Dans le secteur spécifique de l’internet des objets, on estime ainsi que BPI France a investi près de 82 millions d’euros dans 43 projets d’objets connectés. On ne les connait pas tous, mais parmi ceux-là figurent le thermostat Qivivo ou le système de Smiirl (ci-dessous).

smiirl-fliike

BPI France est le premier investisseur pour les fabricants français d’objets connectés et ce depuis qu’en Septembre 2013, les objets connectés ont été placés parmi les 34 priorités industrielles du plan stratégique mené par le Ministère du Redressement Productif.

En début d’année, BPI s’était déjà impliqué à hauteur de 23 millions d’euros dans le prgramme FELIN (pour « Futur Equipement LTE Intégré avec virtualisatioN ») faisant partie du Programme d’Investissements d’Avenir.

Via

Partager
A propos de l'auteur