En entrant en Bourse, Fitbit espère récolter 100 millions de dollars !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon le Wall Street Journal, la société américaine Fitbit a réalisé un chiffre d’affaires de 745 millions de dollars en 2014, en progression de 175% sur un an. Elle espère lever 100 millions de dollars en s’introduisant en Bourse prochainement.

Fitbit, spécialiste des accessoires de tracking pour le quantified self et le sport, a déposé jeudi dernier son dossier d’introduction en Bourse auprès des autorités financières américaines (SEC). Malgré de bons chiffres à présenter aux potentiels investisseurs, le tableau de Fitbit n’est pas sans nuages. Le fiasco du Fitbit Force (qui provoquait des allergies cutanées) puis le lancement en fanfare de l’Apple Watch (préréservée à plus d’un million d’exemplaire dès le premier jour) pourraient venir contester le leadership de Fitbit dans le domaine. Son concurrent principal, Jawbone, se remet lui à peine d’une passe difficile en annonçant notamment les livraisons de son bracelet Up3 et le lancement cette année d’un nouveau modèle (Up4) équipé du paiement sans contact avec American Express.

Fitbit-surge-thumb

Pour enfoncer le clou, Fitbit se devait donc de réagir. Et si l’Apple Watch n’est sans doute pas le meilleur traqueur d’activité physique du marché, elle pourrait bien devenir rapidement le plus populaire si son succès commercial se confirme. Pour les vrais sportifs, Fitbit compte proposer des produits plus techniques, mais moins chers que les montres GPS de Garmin, Suunto, etc.

fitbit-triple-600x333

Fitbit est sans aucun doute l’une des entreprises sur lesquelles il faudra compter dans les années à venir. En 2014, elle a multiplié par 10 ses ventes de bracelets de suivi, passant d’1,3 million d’unités vendues en 2013 à 10,4 millions de bracelets connectés vendus en 2014. Les revenus de Fitbit pour le premier trimestre 2015 s’élèveraient quant à eux à plus de 336 millions de dollars. Visiblement très satisfait de ces résultats, Fitbit prévoirait ainsi d’entrer en Bourse en fin d’année 2015, ce qui lui permettrait au passage de collecter une somme importante pour continuer de développer ses activités à l’étranger, notamment en Chine où elle espère bien devenir également un acteur prépondérant du marché des wearables face aux acteurs locaux, tels que Xiaomi. Cette somme est estimée à environ 100 millions de dollars. Cela pourrait même être davantage si l’action venait à être davantage souscrite que prévue. A ce stade, on ignore évidemment le prix fixé pour le démarrage de la cotation.

Via

Partager
A propos de l'auteur