Une version plus performante du Bluetooth est attendue en 2016

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Bluetooth SIG, organisme de standardisation du protocole de communication, annonce une version plus rapide pour 2016, avec une portée accrue et la possibilité de le faire fonctionner en réseau mesh.

Le bluetooth est l’une des technologie les plus utilisées dans l’univers des objets connectés. Depuis sa version 4.0, il présente l’avantage d’être fiable et de consommer très peu d’énergie (BLE) pour fonctionner. En revanche, sa portée réduite et sa vitesse limitée limitent son usage à certaines catégories d’accessoires uniquement.
bluetooth-speaker_2000x1311

Cela va peut être changer dès 2016. Après avoir annoncé un outil de développement rapide pour les objets connectés, le Bluetooth SIG – pour Special Interest Group –, l’organisme en charge de l’évolution et de la documentation de la norme bluetooth, vient d’annoncer une nouvelle version du Bluetooth Smart pour 2016.

Celle-ci devrait notamment augmenter la vitesse de transfert des données via bluetooth, en augmenter la portée (limitée à 100 mètres environ, actuellement) et permettre le fonctionnement sous forme de réseau mesh.
Ces 3 nouveautés pourraient toutes servir au développement de l’internet des objets. En effet, doubler le débit du Bluetooth, quadrupler sa portée et permettre les communications en mesh vont à coup sûr améliorer l’efficacité des objets connectés.
A elle seule, cette dernière fonction promet d’offrir de nouvelles capacités à nos accessoires électroniques et créera forcément des usages nouveaux, notamment dans le domaine industriel. Dans ce mode, toutes les puces Bluetooth pourront fonctionner en mode emetteur/récepteur et servir de pont pour faire passer des données entre objets connectés jusqu’au Hub final.
Certains comme Nest ne croient pas au Hub, mais la plupart des objets connectés de Smart-Home en utilisent un pour pouvoir être pilotés à distance. Le protocole de communication le plus utilisé sur le marché grand public pourrait dès lors faire son entrée dans l’univers de la maison connectée.
Au détriment du ZigBee, du Z-Wave ou du Weave ? C’est encore trop tôt pour le dire…
Selon Mark Powell, Directeur du programme Bluetooth SIG :

“(…) Toutes ces nouvelles fonctionnalités vont consolider davantage la position du Bluetooth et son rôle de colonne vertébrale dans l’internet des objets” .

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Oui… il va y avoir du monde au portillon dans cette course à l’IOT. Il faut bien comprendre que le Bluetooth et le WiFi occupe la même bande de fréquence comme de nombreux autres candidats à la victoire. Le lois de la physique s’appliquent même à l’IOT.
    Bien malin celui qui tirera son épingle du jeu dans une bande de fréquence de 80Mhz de large…le 2,4Ghz n’est pas extensible et déjà bien trop occupée.