Blue Origin, la compagnie spatiale de Jeff Bezos, prépare son premier vol de tourisme

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La conquête spatiale semble être le nouveau dada des milliardaires. Après le rêve fou de Richard Branson (Virgin Galactic) et les prouesses de SpaceX sous l’égide d’Elon Musk (fondateur de Paypal et Tesla) c’est au tour de Blue Origin, la compagnie de Jeff Bezos d’annoncer que son lanceur spatial suborbital est prêt à faire ses débuts.

Blue Origin a annoncé que son véhicule était prêt pour le service (en phase finale de tests). Il s’agit d’une roquette spatiale qui peut embarquer 3 passagers pour un voyage de quelques minutes à 100 km d’altitude, autour de la Terre.

Nasa-sls-space-shuttle

L’engin s’appelle New Shepard et sera lancé à partir du pas de tir de la société, situé dans l’ouest du Texas, près de Van Horn, au sud-est d’El Paso. La capsule sera lancée plus d’une douzaine de fois à vide pour vérifier la fiabilité de son système de propulsion EB-3, basé sur l’admission d’oxygène et d’hydrogène liquides aux énormes moteurs de la fusée.

Rob Meyerson, Président de Blue Origin, a expliqué :

« Le moteur est prêt à voler, nous ne sommes plus très loin des premiers usages commerciaux… »

Comprenez qu’il sera possible de réserver un siège dans ce suppositoire spatiale afin d’aller observer la planète bleue depuis son toit. On ignore encore le prix du ticket pour partir explorer l’espace mais il faudra de toute manière répondre à certaines contraintes physiques pour s’assurer que reviendrez en un seul morceau… si vous revenez 😉

amazon-bezos

Face à Blue Origin, plusieurs autres sociétés américaines comptent proposer des voyages de tourisme spatiale, dont Virgin Galactic avec le SpaceShip Two qui peut embarquer 6 passagers + 2 pilotes (idéal pour mourrir en famille) mais aussi Lynx ou encore XCOR Aerospace.

Via

Partager
A propos de l'auteur